Soyez bien informé !

Abonnez-vous à La Lettre du mois & L’Hebdo du dimanche

Les Incontournables

          blank

La colombe de la paix Pablo Picasso

Lieux d’exposition

Le + Récents

Richard Nieto – Pandémonium – Photographies 1980-2023

Du 1ᵉʳ février au 2 mars 2024 – Vernissage jeudi 1ᵉʳ février à 18 h au Confort des Étranges.

Samedi 3 février de 11 h à 13 h à Ombres blanches.

La Galerie le CONFORT DES ÉTRANGES et la LIBRAIRIE OMBRES BLANCHES vous proposent de découvrir les photographies de RICHARD NIETO sur les cimaises de trois lieux (les deux galeries d’Ombres blanches, rue Mirepoix, Le Confort des Étranges, 33 rue des Polinaires), l’artiste dressera des images qu’il fabrique avec génie et obstination depuis plus de cinquante années. Retrouvez dans ces lieux le Pandémonium dans lequel Richard Nieto souhaite vous convier.

J’ai découvert les oeuvres de Richard Nieto il y a un peu plus de 25 ans. Il m’avait invité à son atelier afin de découvrir son travail.

J’ai compris avec la gomme bichromatée et le Bromoïl que j’étais en présence d’une oeuvre unique. Il va de soi qu’en matière de photographie, avec toutes les complexités juridiques que provoque la numérotation, cela demande quelques éclaircissements.

En effet, en intervenant directement sur la photographie, Richard Nieto interprète celle-ci et échappe dans le même geste au circuit des multiples. Ce n’est donc pas commettre un affront que de citer Eduard Fuchs ou Walter Benjamin sur la perte de l’aura dans l’œuvre d’art à l’heure de la reproductibilité technique lorsque sont évoquées les oeuvres de celui-ci. Elles perpétuent le ici et le maintenant de « l’unique apparition d’un lointain si proche soit-il. »

Elles surnagent ainsi et nous hèlent de loin à la marge du commerce. « La » vente peut avoir lieu puisque ce sont les marges qui d’ordinaires tiennent les cahiers.

Ces procédés techniques permettent d’échapper à la numérotation et à la série. Les oeuvres de Richard Nieto sont signées et numérotées E.A 1/1.

Ces techniques alternatives sont nées fin xixe début xxe. Le médium photographique offrait une reproduction du réel trop triviale pour espérer un développement commercial et esthétique. L’aristocratie et la bourgeoisie s’adonnaient à la peinture.

Le pictorialisme permit de faire accepter la photographie en instillant doucement la peinture sur les papiers. La gomme bichromatée est conditionnée par le degré hygrométrique de l’air et la densité d’ultraviolets du soleil à tel moment, le Bromoïl l’es par la qualité des coups de brosse propres à créer des tons à l’aide d’encres grasses. (Richard Nieto)

L’une comme l’autre, par l’intervention directe qu’elles opèrent sur l’image, permettent à l’artiste d’en donner une interprétation personnelle. Les différentes étapes où celui-ci entreprend muni de pinceaux, de pigments, de cires de Carnauba et de gommes arabiques autorisent la signature telle que décrite plus haut.

La superposition de couches colorées, les rajouts puis les dépouillements dans des bacs d’eau.

Jacques Roubert

Richard Nieto

Richard Nieto

Né en 1952 à Toulouse.
Vit et travaille à Toulouse, France

Je crois que l’essence de l’image est de nature ‘alchimique’ et que son projet idéal, ou sa fonction est de provoquer – chez le contemplateur – une émotion analogue, ou la plus proche possible, de l’émotion qui a été sa raison d’exister comme image. Ce serait ce sens que l’image participerait d’une lecture universelle. Le langage non. L’association d’un texte à une image (les miennes, tout au moins) est une opération redondante dont je ne vois pas l’intérêt, sinon de participer à une mode, chose qui ne me concerne pas. Le visible n’a pas besoin d’explication et l’invisible a besoin de secret.

1972 – 1974 : photographe reporteur pour le journal Libération et pour l’agence de presse Fotolib. Illustrateur, intervenant dans les photos de publicité, la mode et l’architecture.

1974 – 1982 : professeur de photographie et directeur artistique pour divers événements publics et privés. Recherches esthétiques de la photographie traditionnelle, expériences pour adapter certains processus anciens – bromoïl, oléo-type, gomme bicromatée – à l’art contemporain.

1982 – 2013 : 45 expositions majeures en Europe. Publie de nombreux catalogues et participe à de nombreuses revues d’art, d’émissions radio et télé.

Richard Nieto est fondateur de plusieurs groupes d’études sur l’esthétique de la photographie et créateur de diverses manifestations pour les académies et les institutions. Il a collaboré pendant plusieurs années pour le Collège International de Philosophie sur les thèmes : Fiction et Photographies, Photographie et Inconscient.

Il travaille depuis de nombreuses années sur les « Archétypes » où les figures de la mythologie sont des représentations fondamentales et plus généralement l’essence de l’imagination dans l’invention du merveilleux.

www.ombres-blanches.fr

Librairie Ombres Blanches, Galeries 3 Rue Mirepoix Toulouse

Du mardi au samedi de 14h à 19h. 

Galerie Le Confort des Étranges 33 rue des Polinaires 31000 Toulouse

Ouvertures: jeudi de 17 à 20h vendredi-samedi: 16 à 20h. Tél: 06 63 69 29 52. et sur rendez-vous.

error: Le contenu de ce site est protégé !
×