Soyez bien informé !

Abonnez-vous à La Lettre du mois & L’Hebdo du dimanche

Les Incontournables

          blank

La colombe de la paix Pablo Picasso

Lieux d’exposition

Le + Récents

Nurhidayat « Fausse note »- Lyon

Nurhidayat «Fausse note»

Du  13 octobre au 19 novembre 2022 – Vernissage jeudi 13 octobre de 18h à 21 h

Nurhidayat «Fausse note»

Né en 1973 sur l’île de Java, en Indonésie, Nurhidayat est diplômé des Beaux-Arts de Bandung en 1994.

À l’origine, c’est le contexte socio-politique de son pays qui bercera ses influences artistiques et le conduira à bâtir une solide réputation dans le milieu de l’Art Contemporain en Asie. C’est à partir de 2005 que l’artiste décide de s’installer en France pour évoluer sur la scène internationale.

Après la série « Images dévorantes » présentée en 2018 à la galerie Valérie Eymeric, Nurhidayat développe depuis 2020 une nouvelle série intitulée « Fausse note » dans laquelle il poursuit ses recherches sur les ambiguïtés de notre époque donnant une place centrale à l’image, abondante dans nos sociétés contemporaines. Les peintures qu’il nous donnera à voir à l’automne 2022 cristallisent une élégance toute particulière, parfois dans une ambiance de vieux polar américain où la femme fatale et l’homme d’affaires, masqués, côtoient d’invraisemblables personnages comme un panda ou un flamant rose. Cet univers particulier évoluera au sein de la galerie aux cotés de ses grisailles composées de personnages anachroniques jouant du piano sous la canopée rejoint par des animaux déracinés comme dans les zoo.

À partir de cette constellation d’images singulières, l’artiste donne naissance à un monde complètement unique, un monde où la poésie côtoie l’imaginaire, un monde où ce patchwork d’images devient un tout à part entière, un monde rempli de fausses notes.

L’émergence de la peinture de Nurhidayat s’appuie sur deux idées à priori antinomiques qui sont celle d’une permanence des mythologies anciennes, faisant l’objet d’un traitement quasi anthropologique et celle d’une aspiration toute légitime à la reconnaissance d’une contemporanéité de rupture, tant au sein de sa propre société qu’aux yeux du monde.

Ainsi, en admirant, en captant, et en trahissant son héritage artistique, Nurhidayat nous offre des siècles d’exploration artistique et d’itinéraires croisés qui s’ouvrent alors aussi bien à la danse et aux instruments qu’aux paysages et aux rites qui ne cessent de nous fasciner. Au bout de cette exploration ? Tout se joue alors dans la fausse note qui naît de cette incongruité de la composition picturale et de l’importance du message porté

Session#2 du cabinet de curiosités « L’impermanence inhérente à la vie »

Avec : Hannaka, Albane Hupin, Emmanuelle Leblanc, Capucine Vandebrouck.

Galerie Valérie Eymeric, 33 rue Auguste Comte – 69002 Lyon Tél : 06 95 72 48 74

Je partage !
error: Le contenu de ce site est protégé !
×