Soyez bien informé !

Abonnez-vous à La Lettre du mois & L’Hebdo du dimanche

Les Incontournables

          blank

La colombe de la paix Pablo Picasso

Lieux d’exposition

Le + Récents

Július Koller – J.K. Ping-Pong Club & À toi de choisir

Du 31 mai au 10 novembre 2024 – Vernissage vendredi 31 mai  à partir de 18h

Július Koler – J.K. Ping-Pong Club (U.F.O.)

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse sont heureux de présenter une exposition dédiée à l’artiste slovaque Július Koller (1939-2007) autour du projet « J.K. Ping-Pong Club (U.F.O.) ». Créée en 1970 à Bratislava (Slovaquie), cette installation est à la fois un objet et une action artistique prenant la forme d’un club de ping-pong. Le « J.K. Ping-Pong Club » sera réactivé aux Abattoirs, transformant pour quelques mois les salles d’exposition en un club de sport fictif dans lequel le public est invité à jouer.

Figure culte des avant-gardes d’après-guerre des deux côtés de l’ancien rideau de fer, Július Koller occupe dès le début des années 1960 une place à part dans la Tchécoslovaquie communiste, développant son travail en marge de la scène artistique. En tant que jeune artiste, il s’engage de manière critique sur la scène de l’art moderne, allant contre l’artificialité, l’hypocrisie et le conservatisme de l’idéologie politique officielle. 

En réaction aux évènements du Printemps de Prague (1968), il crée le J.K. Ping-Pong Club, abolissant la frontière entre l’art et la pratique sportive pour proposer un espace d’expérimentation alternatif. Durant cette courte période, le pays goûte à la liberté de la presse, à la liberté d’expression, de circulation ou encore à la liberté économique, dans une tentative d’émancipation démocratique rapidement réfrénée par les autorités russes. Par le prisme du jeu, l’artiste propose ici une réflexion décalée sur la situation politique et sociale de son pays. Son travail envisage l’art comme un moyen de transformer la société dans un moment où l’utopie, notamment le rêve socialiste, se heurte à la violence du réel. 

Le J.K. Ping-Pong Club est ainsi une sorte d’allégorie sociale interrogeant les règles– sociales et sportives –, les mécanismes de contrôle collectif et permet d’imaginer de nouvelles formes possibles de relation sociale. Elle fait partie des différents moyens inventés par l’artiste pour à la fois rejouer notre réalité et diffuser de manière démocratique des idées artistiques, par le biais de matériaux simples, peu coûteux et accessibles au grand public tels que des faire-part, des cartes postales, des télégrammes ou des étiquettes autocollantes.

Le motif du point d’interrogation, imprimé sur les raquettes et les fanions du club, devient le symbole universel du doute, tout en comportant une dimension utopique inhérente au quotidien d’une société transformée par l’idéologie communiste. Avec cette œuvre, l’art devient jeu et invite le public à tester son habileté au ping-pong tout en repensant notre rapport aux règles qui définissent une société. Les échanges autour de la table de jeu sont également un moyen d’expérimenter une forme inédite d’interaction avec l’art et avec les autres. Evènement artistique et sportif, le jeu réinventé avec poésie par Koller mêle une dimension à la fois thérapeutique, sociale et politique. 

L’exposition présentera également un ensemble de peintures, photographies, collages et documents d’archives permettant une exploration plus large du travail de l’artiste et notamment de la série des U.F.O. (Utopian Flash Operation ou Opérations Futurologiques Universalo-Culturelles) auquel appartient cette œuvre. 

Cette installation est participative, chacun et chacune peut librement faire un match de ping-pong, selon sa propre approche du fairplay. 

À vous de jouer ! 

Commissariat : Daniel Grúň, directeur de la Július Koller Society, Bratislava

 

À toi de choisir !

L’exposition participative des enfants

Après le succès de l’exposition participative de 2022 à destination de tous les publics, les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse renouvellent l’expérience auprès d’un public cible : les enfants de 3 à 11 ans. Libres dans leurs jugements et dans leurs émotions, les enfants de maternelle et de primaire sont réceptifs au monde de l’art et aux pratiques qui y sont liées. Du 20 décembre 2023 au 10 mars 2024, les enfants ont pu voter dans l’espace de médiation des Abattoirs et sur un site web dédié pour voir leurs œuvres préférées exposées du 30 mai au 17 novembre 2024.

À l’issue de ce vote, ce sont 232 enfants qui ont contribué au choix des œuvres exposées.

La moyenne d’âge des votants est de 8 ans. Ils habitent principalement à Toulouse et en région Occitanie, mais cette proposition a réussi à franchir les frontières régionales et nationales, touchant non seulement les habitants de Toulouse et sa métropole, mais aussi l’Espagne.

En prenant en compte les espaces d’exposition et la dimension des œuvres, les 22 premières œuvres sont présentées au 1er étage des Abattoirs au sein d’un parcours imaginé à partir des grandes thématiques qui se dégagent de cette sélection comme la représentation de la figure animale, l’utilisation de la couleur ou encore la création sonore. Des dialogues inédits émergent entre les œuvres et les artistes, invitant les visiteurs, petits et grands, à découvrir la collection sous un prisme nouveau.

Avec des œuvres de :

Vito Acconci, Olivier Beer, Carole Benzaken, Rémi Blanchard, Stéphane Calais, Luo Dan, Bertrand Dezoteux, Philippe Hortala, Lucie Laflorentie, Loïc Lucas, Flora Moscovici, Marie-Luce Nadal, Marianne Plo, Présence Panchounette, Agathe Pitié, Franck Scurti, Corinne Sentou, Béatrice Utrilla et Bertrand Arnaud, Andy Warhol, et des objets du Burkina-Faso, de la Tanzanie et de l’Indonésie issues de la collection de Daniel Cordier.

Rappel du dispositif

Ce projet vise à toucher tous les enfants de 3 à 11 ans sur le territoire national. Les Abattoirs fournissent un matériel pédagogique afin de leur expliquer ce qu’est une œuvre, une collection, une exposition et quel est le travail nécessaire en coulisses pour préparer une exposition. 

Ces kits pédagogiques à destination des parents et du personnel enseignant, et des tutoriels pour des activités manuelles, sont téléchargeables pour accompagner la démarche et s’amuser tout en découvrant l’art et l’univers des Abattoirs. Un champ libre d’expression permet de collecter la parole des enfants qui est ensuite partagée au sein de l’exposition. Le jeune public visitant l’exposition est également invité à compléter cette parole apportant ainsi un complément d’émotion face à une œuvre, à travers des dessins, poèmes et textes.

Lire La suite…

www.lesabattoirs.org

les Abattoirs, 76 allées Charles-de-Fitte 31300 Toulouse . Tél : 05 34 51 10 60 (accueil musée).

Ouverture du mercredi au vendredi de 12h à 18h – Nocturne tous les jeudis soir jusqu’à 20h

Ouverture les samedis et dimanches de 10h à 18h

Je partage !
error: Le contenu de ce site est protégé !
×