Soyez bien informé !

Abonnez-vous à La Lettre du mois & L’Hebdo du dimanche

Les Incontournables

          blank

La colombe de la paix Pablo Picasso

Lieux d’exposition

Le + Récents

Vue de l’exposition, photographies Philippe Cadu

Artistes et paysans, Battre la campagne

Du 1ᵉʳ mars au 25 aout 2024 – Vernissage jeudi 29 février à 18h

L’exposition « Artistes et paysans. Battre la campagne » propose une exploration des liens multiples et riches entre les artistes et les paysans à l’aune des enjeux auxquels fait face l’agriculture aujourd’hui. 

À travers un ensemble de près de 150 œuvres, le parcours proposé entend contextualiser et mettre en évidence les points de rencontre entre art et agriculture, tout en explorant la manière dont ce dialogue a évolué dans un contexte de redéfinition des relations entre l’humain et son environnement.

Des artistes ont entrepris ces dernières années de s’extraire d’une représentation du monde rural qui confine parfois à l’image d’Épinal, pour comprendre la réalité sociale, économique et environnementale des mondes paysans de l’époque actuelle. Ils et elles cherchent à mieux représenter et comprendre celles et ceux qui sont à la fois au centre et en marge de la société, après avoir pendant des siècles représenté la majorité de la population française, et qui aujourd’hui exercent leur métier entre des injonctions contradictoires de productivité et de respect du vivant.

Si l’après-Seconde Guerre mondiale a marqué un tournant décisif pour la production agricole, qui se tourne en Occident vers un modèle intensif et industriel, le début du XXIe siècle s’inscrit dans une période de mutation inédite, à l’aune d’une prise de conscience nouvelle. Ce dialogue entre art et agriculture transmet ainsi des visions et des paroles essentielles sur les enjeux actuels du travail de la terre.

À travers un parcours thématique, l’exposition aborde les questions de la représentation du paysan, des semences, de la fabrication du paysage ou encore des gestes et savoir-faire, et met en avant les artistes, historiques et émergents, qui placent au cœur de leur pratique la figure et le travail des paysans et paysannes. 

Elle remet notamment en perspective l’entrée du monde paysan au musée au XIXe siècle, par l’intermédiaire notable de peintres tels que Jean-François Millet, Rosa Bonheur ou Jules Breton – dont des œuvres sont exceptionnellement prêtées par le Musée d’Orsay – qui, s’intéressant au plein air, aux campagnes et aux animaux, ont introduit la représentation de leur vie et de leur travail dans le champ des Beaux-Arts. 

Le XXe siècle accompagne la fixation et la préservation d’un mode de vie agricole par la création de musées d’ethnologie et de traditions populaires, notamment évoqué grâce à d’importants prêts du Mucem (Marseille), mode de vie dont les artistes d’aujourd’hui proposent une relecture.

Des artistes fondateurs de la représentation des mondes paysans contemporains en France telle que la cinéate Agnès Varda sont ainsi présents, aux côtés des artistes pionniers Agnès Denes, Lois Weinberger ou encore Gianfranco Baruchello qui, dès les années 1970, ont fait de l’acte de planter une action artistique et politique.

Tous partagent sous des formes variées, généralement via une relation directe avec les agriculteurs et agricultrices, des récits pluriels qui ont été souvent romantisés ou mis de côté. À travers leurs œuvres, les artistes mettent en relief les réalités et les difficultés de la vie paysanne, et en dressent de nouveaux portraits, tout en questionnant l’éloignement entre les lieux de production et de consommation. 

Chaque œuvre reflète ainsi un mode de réinvestissement de notre lien au vivant et aux mains qui nous nourrissent, ouvrant sur un terrain de création pour une reconnexion des pratiques artistiques et agricoles.

L’exposition sera déployée en région Occitanie à travers un réseau de partenaires dont certains inédits, s’inscrivant pleinement dans les missions du Frac.

Artistes :
Maria Thereza Alves, Jean Amblard, Mathieu Asselin, Adrián Balseca, Gianfranco Baruchello, Julien Beneyton, Michel Blazy, Rosa Bonheur, Thierry Boutonnier, Jules Breton, Mathilde Caylou, Pierre Creton, Henri Cueco, Marinette Cueco, Ágnes Dénes, Morgane Denzler, Morgan Fache, Nina Ferrer-Gleize, Aurélie Ferruel et Florentine Guédon, Sylvain Gouraud, Annabel Guérédrat, Suzanne Husky, Fabrice Hyber, Inland, Kako & Stéphane Kenkle, Léon Lhermitte, Aurelia Mihai, Jean-François Millet, Asunción Molinos Gordo, Nelly Monnier et Éric Tabuchi, Tony Morgan, Hassan Musa, Myvillages, Le Nouveau Ministère De l’Agriculture (Suzanne Husky et Stéphanie Sagot), Aurélie Olivier, Daniel Otero Torres, Jean-Baptiste Perret, Karoll Petit, Terence Pique, Émilie Pitoiset, Tabita Rezaire, Pascal Rivet, Damien Rouxel, Noémie Sauve, Daniel Spoerri, Jade Tang, Nicolas Tubéry, Agnès Varda, Simone Villemeur-Deloume, Lois Weinberger

Commissariat :
Julie Crenn, Commissaire indépendante
Lauriane Gricourt, Directrice des Abattoirs Musée – Frac Occitanie Toulouse
Annabelle Ténèze, Directrice du Louvre Lens
Assistées d’Audrey Palacin, attachée de recherche, les Abattoirs Musée – Frac Occitanie Toulouse

www.lesabattoirs.org

les Abattoirs, 76 allées Charles-de-Fitte 31300 Toulouse . Tél : 05 34 51 10 60 (accueil musée).

Ouverture du mercredi au vendredi de 12h à 18h – Nocturne tous les jeudis soir jusqu’à 20h

Ouverture les samedis et dimanches de 10h à 18h

Je partage !
error: Le contenu de ce site est protégé !
×