Soyez bien informé !

Abonnez-vous à La Lettre du mois & L’Hebdo du dimanche

Les Incontournables

Contemporanéités de l'art soutient la jeune photographie

Lieux d’exposition

Le + Récents

Stéphanie Cherpin "Corbeau-Chien" - Marseille Ida Del-Vecchio à Marseille dans les années 30

Stéphanie Cherpin « Corbeau-Chien »

Du 12 novembre au 31 décembre 2022 – Vernissage jeudi 10 novembre – 18h30

« Je suis dans cette voiture. Je la porterai comme un manteau. Je la porterai comme une chèvre. Elle m’enveloppe comme une fourrure. Elle me couvre comme une peau, comme une douce peau de Chevrolet. Je suis dans la peau de la tôle de la chèvre, dure et plate comme un plancher. Lourde et solide comme l’acier. Je suis la chèvre à la peau d’acier et je brille au soleil. Le moteur tourne. Les fenêtres tremblent. Je vibre dans l’attente du mouvement ; je vibre du départ imminent. » *

Corbeau-Chien est une installation hybride, imaginée comme un road-movie immobile destiné à d’éprouver les rapports entre mouvement, image et sculpture. Peut-on faire un travelling en sculpture ? L’espace d’une galerie peut-il se transformer en paysage s’ouvrant derrière le pare-brise ? Comment faire un art nomade en restant sur place ? L’artiste emmène des passagers aussi : des morts et des vivants, des amies et des amours, des animaux, l’ADN de sa grand-mère Ida, et Maria Corvocane, son hétéronyme.

* Richard Nonas, Get out, Stay away, Come Back

Stéphanie Cherpin est une artiste contemporaine française. Ses installations et sculptures incorporent des matières telles que le bois, le métal, le béton, la pierre, la toile, la corde, la peinture, le ruban adhésif… Autant de matériaux pouvant servir à construire, reconstruire, déconstruire des habitats précaires. Les œuvres de Stéphanie Cherpin semblent ainsi être empreintes de ses différents lieux successifs de résidence (entre la France et la Côte d’Ivoire, notamment).

Stéphanie Cherpin : aux lisières de l’Arte Povera et de l’architecture du précaire rafistolé.

 

Sur une proposition du collectif Deux bis
Exposition Cover Girls – Rachele Cassetta dans la vitrine (29 rue de la bibliothèque)
dans le cadre du festival Photo Marseille, avec le soutien de la DRAC PACA (Rouvrir le Monde) 

Exposition du 3 novembre au 31 décembre 

« Qu’est-ce que c’est, la mémoire ? Photographier ses traces à travers le jeu du déguisement a été le but de ma résidence dans une maison de retraite. Avec une valise pleine de robes et d’accessoires, j’ai organisé des shootings de mode. Ouvrir un débat sur les vêtements et les couleurs qu’on choisit de porter chaque jour, m’a permis de rentrer en contact d’une façon douce et amusante avec la mémoire des gens âgés. Geneviève est devenue ma muse. Elle est fille unique et la plupart de ses amis habitent loin de Marseille. Suite à un accident, elle a pris la décision de rentrer en maison de retraite. »

Galerie des grands bains douches de la Plaine Art cade, 35 bis rue de la Bibliothèque 13001 Marseille.

Tél. : 04 91 47 87 92 Du mardi au samedi 15h-19h

Je partage !

Pour suivre l’actualité du sud de la France tout simplement !

error: Le contenu de ce site est protégé !
×