“Sonates et autres scènes” Bernard Michel – Perpignan

“Sonates et autres scènes” Bernard Michel - Perpignan

Sonates et autres scènes  Bernard Michel

Du 9 octobre au 12 décembre 2021

“Sonates et autres scènes”

Dans cet accrochage des peintures et dessins de Bernard Michel, l’on pourra apprécier, à travers différentes séries allant des années 1990 à aujourd’hui, la cohérence créative de son travail.

L’exposition ouvre avec une série de peintures datant de 1990 : les Lois. Ces pièces sont en relief et peintes à l’huile. On y découvre un espace tramé, rigoureux et sensuel, qui se développe de façon répétitive de toiles en toiles. Ce sont des tablettes ouvertes où l’écriture peut se poser à l’instar des tablettes en terre cuite de l’art sumérien, ce sont aussi des tables de la Loi.

Plusieurs tableaux de cette série sont accrochés dans les Salons de l’Assemblée nationale à Paris.

La série Point-Ligne-Plan, de 2003, est un hommage à une lignée d’artistes : Kandinsky, Klee et Miro notamment. Des points ou pixels de couleur s’étendent progressivement sur la toile et forment des lignes qui se mélangent, s’enchevêtrent et composent des plans contrastés. Ces tableaux s’articulent à partir du mouvement même de la peinture, en perpétuelle évolution comme l’artiste aime à penser son travail.

Point-Ligne-Plan trouvera un spectaculaire aboutissement dans le film projeté pour la chorégraphie du ballet « Lolita », inspiré du roman de Vladimir Nabokov, donné au Bâtiment des Forces Motrices à Genève en 2003. Ici, les recherches personnelles de l’artiste viendront influencer et prendre corps dans son travail scénique.

Avec Les Fonds Noirs de 2008, la couleur s’impose. L’artiste semble défier les lois d’harmonie et de goût en faisant coexister les coloris les plus intenses ; sur la toile qu’il manipule, il laisse les couleurs prendre leur rythme propre selon les lois de l’apesanteur ; ce sont des éclats colorés qui viennent percuter et dynamiser le fond noir de la toile de jute.

Sur une composition musicale d’Arvo Pärt naît, en 2014, la série Sonates où le noir vient ponctuer et interrompre de manière aléatoire l’organisation harmonique de la couleur.

Les Meules : cette série a été peinte à la gouache sur un drap de lin très fin pendant les moissons de l’été 2016. Bernard Michel choisit, cette fois, de peindre dans les champs sur le motif. Pourtant il utilise la meule comme une abstraction – un cercle – dans lequel tournent les segments de paille compressés et colorés. Ce sont des « Tondi » qui font écho au cosmos comme au monde cellulaire et scientifique et, bien entendu, aux meules que Claude Monet peignit à différentes heures de la journée.

Bernard Michel commence en 2018 une série de collages ininterrompue à ce jour : les Archéologies. À partir de morceaux de toiles, papiers divers, photos, tissus qu’il affectionne, collectionne et qui se sont accumulés dans son atelier, il coupe, colle, superpose, entrecroise ces morceaux de mémoire et revisite son histoire d’artiste. Ainsi, il rend hommage au peintre, Gilles Aillaud, avec lequel il tissa pendant 25 ans des liens d’amitié et de travail, en introduisant dans quelques collages des photos d’animaux prises lors de leurs visites au zoo.

Après le premier confinement s’ouvre une nouvelle série. De grandes tiges de graminées viennent envahir les toiles ; l’artiste se sert de ces tiges/lignes pour construire de nouvelles trames plus souples, plus vibrantes dans lesquelles il introduit des éléments blessants ; avec les tiges piquantes des rosiers, il tresse des couronnes ; il place, cache parmi cette végétation abstraite des clous, des piques et des chaînes : ces symboles inquiétants, violents – nouveaux dans l’œuvre de Bernard Michel – percutent et accentuent le caractère fragile de la Nature comme celui de notre nature humaine. Cette série en cours, il la nomme : Les Passions.

Lire La suite…

à cent mètres du centre du monde / Centre d’Art Contemporain 3, avenue de Grande Bretagne 66000 Perpignan

Ouvert du mardi au dimanche de 15 h à 19 h Tél : 04 68 34 14 35