Résidence + Exposition Charles Deflorenne | Centre Photo Lectoure

Résidence + Exposition Charles Deflorenne

Du 30.mars au  3 juin 2018 – Lancement de résidence Vendredi 30 mars à 17h30

http://www.centre-photo-lectoure.fr

Résidence + Exposition Charles DeflorennePour la deuxième année consécutive, le Centre d’art et de photographie de Lectoure programme une résidence de création dans ses murs, à la Maison de Saint-Louis, et accueille l’artiste plasticien gersois Charles Deflorenne de mars à juin 2018.

Issu du monde rural, Charles Deflorenne s’intéresse à deux domaines qui semblent à priori très éloignés l’un de l’autre, l’art et l’agriculture. Dans ses œuvres il aborde les questions de territoire, de paysage, de techniques agricoles, de patrimoine et de terroir à travers l’usage de médiums variés : dessin, peinture, édition, sculpture, installation, vidéo, jeu… En confrontant ces notions d’art et d’agriculture et en évoquant la standardisation et l’uniformisation accrue des pratiques, des matériaux, des produits de consommation, il interroge notre société contemporaine, profondément marquée par la mondialisation. Par ce processus historique d’extension du système capitaliste à l’ensemble de l’espace géographique mondial, tout ce qui se passe quelque part affecte la vie et l’avenir des gens partout ailleurs. Globalisation et technologie à travers l’industrie culturelle et l’industrie de l’agroalimentaire, entre autres, semblent façonner avec constance les relations internationales. L’évolution touche aux objets marchands mais aussi de plus en plus aux identités et aux valeurs, c’est-à-dire à l’idéologie dans ses composantes socio-économique et socio-culturelle. Les espoirs que la mondialisation a suscités, parfois de l’ordre du fantasme, sont aussi à la hauteur des désillusions provoquées par la crise économique persistante des années 2000.

A Lectoure, Charles Deflorenne imagine un projet inédit axé sur la notion de terroir. Par le passé, les artistes ont longtemps été ceux par lesquels un pays devenait paysage. Charles Deflorenne est ici celui par lequel un territoire pourra devenir terroir. Communément, le terroir est un territoire associé à une agriculture spécifique. Il est défini à la fois par son milieu biologique et des facteurs humains. Lectoure, ses sols argilo-calcaires, son climat propice à la culture du melon – attestée depuis 1850 et véritablement organisée depuis 1950 – constitue un exemple intéressant (en 2016, le succès de ce produit du terroir aboutit au dépôt de la marque « Le Melon de Lectoure »). Inspiré par cette histoire, Charles Deflorenne invente pour sa résidence + exposition un terroir imaginaire : « la banane de Lectoure ». L’artiste crée, à partir de ce fruit dit exotique, un univers de A à Z fait de sculptures, dessins et installations qui vont se déployer au fil des semaines et graduellement envahir le centre d’art comme un grand jeu de piste où passé et présent, réel et fiction, nature et artifice se mêlent, et ce avec une bonne dose d’humour décalé.

Centre d’art et photographie, Maison de Saint-Louis, 8 Cours Gambetta 32700 Lectoure – 05 62 68 83 72
Ouvert du mercredi au dimanche, de 14h à 18h — Entrée libre

Vous aimerez aussi...

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l'expsoition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présention de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.