Résidence 1+2 – Édition 2020 – Toulouse

Résidence 1+2 – Édition 2020 - Toulouse

Émeric Lhuisset, Coline Jourdan et Lucía Peluffo

www.1plus2.fr

Du 10 octobre au 1er novembre 2020 – Vernissage vendredi 9 octobre à 18h30 Chapelle des Cordeliers

Résidence 1+2 – Édition 2020 - ToulouseEXPOSITION DE LA RÉSIDENCE 1+2 TOULOUSE #2020

En ce début du mois de juin, IBM, le géant de l’informatique américain, vient de renoncer à la technologie de la reconnaissance faciale, dans le cadre de la surveillance de masse ou du profilage racial, de peur qu’elle soit utilisée à des fins liberticides. De qui se méfie IBM ? Cette prudence aurait ravi le théologien et philosophe Jacques Ellul, un homme aux pensées prophétiques disparu il y a une trentaine d’années, qui dénonçait déjà l’emprise de la technique sur nos vies. Ellul convoque la limite que l’homme doit s’imposer, « il faut abdiquer, dit-il, notre prétention à nous croire infinis, et nous rappeler que Prométhée, n’est pas un modèle mais un imbécile, si nous l’avions suivi, l’humanité aurait péri… ».

Résidence 1+2 – Édition 2020 - ToulouseDepuis plusieurs années, Maxime Matthys, artiste belge à la croisée de diverses pratiques, s’inscrit dans cette démarche conscientisée et interrogative questionnant l’empreinte des nouvelles technologies sur notre quotidien, sur nos vies. Nous avons souhaité l’inviter à Toulouse, afin qu’il puisse poursuivre ses questionnements.

Pendant quatre mois dans le cadre de notre programme 1+2 Factory et en partenariat avec le CNRS Occitanie Ouest et l’Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT, CNRS/Université Toulouse Capitole/Université Toulouse – Jean Jaurès/Université Toulouse III – Paul Sabatier/Toulouse INP), Maxime Matthys interroge notre rapport aux nouvelles technologies et leurs impacts sur l’humain.

Résidence 1+2 – Édition 2020 - ToulouseDans cette quête, il est accompagné par plusieurs scientifiques de cet important laboratoire de recherche fondamentale à Toulouse, qui célèbre en 2020 son 30ème anniversaire. Il explore les nouvelles technologies (Data Center, 5G, …) nous donnant à voir sous différentes formes (photographie, installation, projection, sculpture), le fruit de ses réflexions, exposé du 16 septembre au 24 octobre au Centre Culturel Bellegarde, un lieu pluridisciplinaire dédié aux arts numériques.

Une proposition visuelle riche et sensible pour nous aider à mieux nous situer dans ce monde de plus en plus connecté et dématérialisé. À chacun.e de faire son chemin…

Philippe Guionie, Directeur de la Résidence 1+2

Chapelle des Cordeliers, 13 rue des Lois, Toulouse

SAMEDI 10 OCTOBRE COLLOQUE 2020 Photographie & Sciences

08h30 à 18h00 au Muséum d’Histoire Naturelle, 35 allées Jules-Guesde – Toulouse
www.museum.toulouse.fr