Les Rencontres Traverse Vidéo “20 ans, ce n’est pas rien” | Ouverture Espace Croix Baragnon -Toulouse

« 20 ans, ce n’est pas rien »
Du 8 au 31 mars 2017, adoptez l’itinéraire dédié à l’art expérimental

http://traverse-video.org

Ouverture mercredi  8 mars à 18h Espace Croix Baragnon

Programme complet ! Myriam Ramousse – Planète terre an 2060

Et si la plus grande des qualités pour défendre l’expérimental était la persévérance…
Voici 20 ans aujourd’hui que les Rencontres Traverse Vidéo existent et poursuivent leur projet de découvrir et faire découvrir des pans de l’art contemporain étonnants et trop peu connus, en stimulant la curiosité puis l’intérêt…et pourquoi pas l’engouement.
Seul rendez-vous dans la région mêlant dans un esprit de rencontre les diverses formes de l’art expérimental, la manifestation est désormais le rendez- Pierre Trividic – Réflexions sur la puissance motrice de l’amourvous des curieux de modes d’expressions différents.
Chantal Caron – Glace, crevasse et dérive L’édition 2017 revient sur 20 ans de création expérimentale contemporaine en entremêlant une sélection d’oeuvres déjà programmées à de nouvelles créations reçues par appel à projet.
Au total ce sont plus de 270 créations projetées et disséminées dans treize lieux culturels emblématiques de Toulouse.
Pour fêter cette édition anniversaire, quelque 60 artistes seront présents, venant d’Italie, d’Angleterre, d’Allemagne mais également du Canada, d’Ukraine et d’Israël.
Du 8 au 12 mars 2017, Traverse Vidéo essaime dans la ville projections, installations, performances et expositions photographiques, tel un jeu de piste de la Chapelle des Carmélites au Musée des Abattoirs et pour la première fois, au Musée des Augustins et aux Galeries Lafayette.
Anais Lelièvre – CLOC lava Cinq jours de découvertes et de rencontres de ces oeuvres dites expérimentales parce qu’elles diffèrent par leur remise en cause des codes artistiques et la reconnaissance de la fusion du support et de son oeuvre.
A l’issue de ce marathon, resteront les installations et les photographies, à découvrir jusqu’au 31 mars dans les lieux d’exposition.
Têtue dans ses amours, Traverse Vidéo poursuit encore ces oeuvres différentes dans le monde, n’existant que pour cette ouverture au-delà d’un cercle restreint, pour transmettre les codes d’appropriation et d’appréhension à de nouveaux amateurs notamment avec des projections spéciales et des ateliers dans des lieux ouverts pour l’occasion à tout public tels l’isdaT, Prep’ART, le CROUS et, pour la première fois le Lycée Ozenne.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
-

Vous aimerez aussi...