Festival ManifestO 2021 – 19ème édition – Place St Pierre Toulouse

Catherine PONCIN est l’invitée de la 19ème édition du Festival ManifestO 2021

Festival ManifestO 19ème édition  Rencontres Photographiques de Toulouse

Du 14 septembre au 2 octobre 2021 – Soirée d’inauguration Vendredi 17 septembre de 19h à 23h

Agenda des évenements

Catherine PONCIN est l’invitée de la 19ème édition du festival

La mémoire et l’archive sont les sujets de recherches que l’artiste explore par delà des frontières. Elle répond à des cartes blanches et mène des travaux personnels au cours desquels elle explore le champ de patrimoines historiques,= architecturaux, industriels, littéraires, scientifiques, sociologiques et politiques.

L’artiste trouve sur les marchés des photographies anonymes, revisite des albums de famille, révèle des fonds d’archives, interroge les flux d’images du web.

Puis elle les duplique et s’approprie cette matière iconographique.

Les créations artistiques qui en résultent se déclinent sous forme de pièces photographiques, livres d’artiste, vidéos, films, installations, performances, workshops, éditions.

Elles sont présentées par Art Culture & Co, la galerie Les

Filles du Calvaire

[…]Catherine Poncin fait partie de ceux qui s’emparent des archives et cherchent les moyens de les faire résonner – pour nous faire ressentir ce que les acteurs les plus modestes de l’Histoire ont pu vivre. Faire se reproduire le passé dans de nouveaux mirages.

Voilà ce qu’entreprend l’art de Catherine Poncin, dans sa collecte d’images, dans les rencontres avec des parcelles d’archives au sein des institutions : elle fertilise par fragmentation, comme lors d’une division cellulaire.

L’artiste n’exploite pas la source. Elle produit la source.

Elle est monteuse comme on le dirait d’une pratique cinématographique : coupe, colle images et sons, paroles et situations. Mais plus encore, elle enquête, établit des protocoles, interroge, enregistre, classe.

La photographie relève d’un art de l’amplification. Catherine Poncin ne cesse de le démontrer avec le matériel des sources, non pas donc en « prenant des photos », mais en les reprenant – en allant les rechercher comme l’archéologue extrait les vestiges – et en déployant toutes les modalités de leur amplification […]

Michel Poivert

Catherine Poncin, Le passé amplifié. – Editions Filigranes – 2015

Nous avons eu de la chance ; nous sommes, diront certains, passés entre les gouttes, dans ce malheur ambiant qui plombe la culture, plus que tout le reste car il atteint nos âmes.

Et pourtant on s’accroche et nous ne sommes pas les seuls. En septembre, ManifestO aura l’honneur de vous présenter les œuvres de Catherine Poncin. Ses photos, mais pas uniquement, car Catherine, en archéologue de l’image, reconstitue des univers, des histoires qui deviennent nos histoires, des vies qui nous apparaissent familières, à partir de documents qu’on lui a confiés ou qu’elle a glanés dans les lieux où ils ont été abandonnés, des brocantes ou des vide-greniers.

Catherine Poncin propose une lecture de sa réalité qui a la particularité de devenir universelle. Son acte de création réside dans la fiction née du réel et qui engendre l’œuvre, dans toute sa diversité. Elle fait histoire avec des histoires, la mémoire comme support de création. Nous présenterons un vaste panorama de son travail photo et vidéo, dans trois conteneurs maritimes installés dans l’espace public, ainsi qu’à la galerie l’Imagerie et lors d’une soirée de projection en plein air.

Les oeuvres de Catherine Poncin seront présentées en même temps que les photos des 10 lauréat.e.s de l’année, sélectionné.e.s par le jury sous sa présidence et composé de Patrick le Bescont (directeur des Éditions Filigranes) et d’Éric Sinatora (directeur du GRAPh-CMi).

Vous aurez le plaisir, comme nous l’avons eu, de découvrir les œuvres de : Aassmaa Akhannouch, Romain Baro, Carolle Bénitah, Gaël Bonnefon, Patrick Brunet, Orianne Ciantar Olive, Clémence Elman, Laurent Loubet, Clément Marion et Antoine Vincens de Tapol.

Et, fidèle à nos engagements et partenariats, nous présenterons, place St Pierre, les photographies d’Antoine Bazin pour Médecins du Monde, les travaux des deux derniers Grand Prix ETPA, (Mathilde De Keukelaere pour 2020 et le lauréat 2021) dans des conteneurs et à la Galerie Photon, ainsi qu’Hervé Baudat à la médiathèque de Tournefeuille.

Jacques Sierpinski, directeur artistique du festival ManifestO

 

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Place St Pierre Toulouse Pass sanitaire obligatoire