Festival A Ciel Ouvert 2020 – Labruguière

Festival A Ciel Ouvert 2020 - Labruguière 1

13 édition Festival A Ciel Ouvert 

Du 15 juillet au 24 octobre 2020

Inauguration mercredi 9 septembre à 18h en présence de Cédric Martigny. suivi d’une déambulation dans le centre-ville jusqu’à La Méjane avec le danseur-chorégraphe Christophe Le Goff,  qui proposera à cette occasion une performance en lien avec l’exposition. 

www.espacebatut.fr

Festival A Ciel Ouvert 2020 - Labruguière 2 Accueilli en résidence à Labruguière d’octobre 2019 à mars 2020, Cédric Martigny est allé à la rencontre de travailleurs de divers secteurs d’activité de notre commune. Il les a invités à « rejouer » dans un studio-photo des gestes de travail, et s’est rendu sur leurs lieux d’activité pour saisir, tel un paysage, les lieux de travail vides de toute présence humaine. 

Dans la galerie de l’Espace photographique Arthur Batut, une installation vidéo In Girum réalisée à Labruguière avec le chorégraphe Christophe Le Goff côtoiera des séries photographiques antérieures de Cédric Martigny sur le monde du travail.

Une œuvre construite dans la rencontre
13 édition Festival A Ciel Ouvert   " Travail au corps "  Cédric MartignyDepuis la fin des années 2000, Cédric Martigny fait de la résidence et de la rencontre avec les habitants d’un territoire, le moteur de sa démarche photographique.
Que ce soit dans la Creuse, dans l’Oise ou dans des petites villes de Bretagne où il vit, chaque résidence est un moment particulier. Le projet photographique se construit dans la relation avec les personnes rencontrées : résidents d’un foyer d’hébergement et de réadaptation sociale, simples habitants, personnels de lycée ou membres d’associations.

Le monde du travail
Le portrait, le corps et la mise en scène ont toujours été des constantes dans son travail. Dès 2012, alors qu’il se confronte au monde du travail dans des entreprises aussi diverses qu’un fabricant de chaussures, des abattoirs ou un 13 édition Festival A Ciel Ouvert  " Travail au corps " Cédric Martignyfabricant d’escaliers, il est amené à s’interroger sur le monde du travail, à se documenter et à regarder comment d’autres photographes ont traité le sujet. L’omniprésence du corps dans son approche le conduit à se focaliser sur le geste du travailleur : le geste, intermédiaire entre soi et le monde, est ce qui nous fait « être au monde ».
Il met ainsi en valeur la dimension chorégraphique du travail traditionnel, les gestes d’attention et de soin pour l’autre dans le travail social, l’expression symbolique du travail des agriculteurs, les micros-gestes et expressions à l’œuvre dans le travail administratif.

Mettre en scène le geste de travail
Pour représenter la dimension corporelle du travail, Cédric Martigny isole ou remet en scène certains gestes que les personnes réalisent de manière inconsciente ou automatique tout au long d’un processus de travail.

Programme complet 

Espace Photographique Arthur Batut, 1 place de l’Europe 81290 Labruguière.
Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h (entrée libre)