Expositions Anne et Patrick Poirier & Laurent le Deunff – Sérignan

Expositions Anne et Patrick Poirier & Laurent le Deunff - Sérignan

« Distance ardente », dans le cadre de la Saison Africa 2020

Du 9 octobre 2021 au 20 mars 2022 –   Vernissage Samedi 9 octobre à partir de 18h30

« La mémoire en filigrane  » Anne et Patrick Poirier

L’exposition « La mémoire en filigrane » propose une déambulation dans l’espace méditerranéen et dans le temps de la mémoire d’Anne et Patrick Poirier, avec des travaux de la fin des années 1960 à aujourd’hui, pour certains jamais ou rarement montrés.

Le travail protéiforme d’Anne et Patrick Poirier, d’une très grande diversité de médium et d’échelle, porte sur la question de la mémoire et s’attache à rendre compte de la fragilité du monde.

« Nous nous sommes, dès le début de notre travail, passionnés pour l’archéologie et les villes en ruines, et, à travers elles, pour l’architecture parce que nous pressentions le rapport étroit entre archéologie, architecture, mémoire et psyché. Et nous avons compris que l’architecture, qu’elle soit en ruines ou pas, pouvait être une métaphore de la mémoire et de la psychè » (Anne et Patrick Poirier).

Loin d’être seulement une recherche sur des formes archéologiques, le travail d’Anne et Patrick Poirier est une exploration obsessionnelle, distanciée et ludique de l’histoire qui nous permet de comprendre notre présent et d’entrevoir le devenir de nos sociétés.

« My Prehistoric Past » Laurent Le Deunff

Le scénario de l’exposition « My Prehistoric Past » consacrée à Laurent Le Deunff est narré par des trompes d’éléphants, des chats baillant et narguant le visiteur dans des ateliers d’artistes ou encore des vers de terre creusant un terrier dans un décor minimal – minéral.

L’exposition se déroule telle une fable prétexte à libérer l’imagination où les frontières entre fiction et réalité sont brouillées. Dans ce contexte, « My Prehistoric Past » est une invitation à une exploration, une machine à voyager dans le temps. Il s’agit de donner à voir un récit pluridisciplinaire d’une culture riche de sensibilité, adroite et ambitieuse.

Laurent Le Deunff présente avec humour son archéologie à travers l’univers infini de la création des formes. Les motifs, les figures et les scènes entretiennent des relations évidentes avec la nature, l’enfance et l’artisanat, et produisent de multiples résonances à la fois anecdotiques et hantologiques

MRAC, 146, avenue de la plage – BP 4 – 34 410 Sérignan. Tél : 04 67 32 33 05