Exposition “Vestiaire” Jacques Trouvé | WAM Galerie Cahors

“Vestiaire” Jacques Trouvé

Du  11 au 27 juillet 2018 – Vernissage vendredi 6 juillet à partir de 18h30

http://www.wam-createurs.com

Jacques Trouvé présentera une partie de sa série Vestiaire chez WAM, peinture sur carton dont le sujet est relié à la thématique de la galerie sur le fil et la fibre.

Jacques Trouvé est un peintre qui utilise les outils classiques que lui ont fourni les Beaux Arts. Au départ, il y a le dessin au fusain, le noir et le blanc : sans les mélanger puis, depuis peu, la couleur.  Il peint plutôt maigre en superposant des lavis ou plus opaque en chargeant en pigment mais toujours préoccupé par les couleurs de dessous même si elles disparaissent, il aime le mat et le carton d’emballage comme support. Il peint sur un chevalet ou au mur.

Il figure mais pense abstrait : pour lui peindre consiste toujours à  recouvrir une surface plane de couleurs en un certain ordre assemblées (Maurice Denis)

Il entretient avec la photographie un rapport étroit : ses documents de départ sont souvent des photos, il a  toujours un appareil dans son sac, Son w représente les « terrons », habitants de la terre… Il met en scène leurs petites mythologies.

Vestiaire

ces derniers temps, lassé du visage de mes semblables humains

j’ai dessiné leurs fringues, nos fringues, nos frusques, nos hardes

j’ai peint des costumes, des uniformes, des habits, des tenues, des petites tenues,

des toilettes, de la vêture et des guenilles

c’était comme peindre des nus, des déjeuners sur l’herbe

les animaux humains qui ont abandonné leurs oripeaux pour un bain,

un soin, un béguin, une fin, ne sont jamais loin

entre bestiaire et vestiaire il n’y a qu’une lettre de différence

j’ai peint les vestes des bêtes humaines

qui doivent s’habiller et peuvent se mettre nus, à poils

te salis pas ! criaient les mères

j’ai peint les fleurs sur les robes d’été et les rayures inaltérables sur la veste du déporté,

j’ai peint les traces, les accrocs, les déchirures, les empreintes,

les brûlures des fers à repasser, les souillures, les blessures.

j’ai peint les taches de peinture, le cambouis,

la pourpre des coquillages,

le sang

Jacques Trouvé

WAM Galerie, 165 rue de la Barre 4600 Cahors. Tél : 06 76 06 67 49

Du jeudi au samedi – 11h à 19h

Vous aimerez aussi...