Exposition Vanessa Notley & Jean-Yves Moirin | Galerie Annie Gabrielli – Montpellier

Vanessa Notley & Jean-Yves Moirin

Sous-bois, 2018, pastel, 29,5 x 42 cm © Jean-Yves Moirin /galerie annie gabrielliDu 21 décembre 2018 au 26 janvier 2019 – Vernissage jeudi 20 décembre de 18h30 à 20h30

http://galerieanniegabrielli.com

Pour sa cinquième exposition à la galerie annie gabrielli, Jean-Yves Moirin partage l’espace avec Vanessa Notley, artiste sétoise d’origine écossaise, son ancienne élève à l’école des Beaux-Arts de Bourges. Tous deux présentent des dessins qui, a priori, n’ont aucun dénominateur commun. Mais, à y regarder de
plus près, chacun d’eux constitue un monde « au delà du visible ».

Si Jean-Yves Moirin a souvent recours à la photographie ces dernières années, le dessin lui paraît essentiel et il revient Turbulence 1, 2017, pastel et crayon de couleur, 25 x 50 cm © Jean-Yves Moirin/galerie annie gabriellirégulièrement s’y ressourcer par plaisir.

Au début on ne voit rien, ou plutôt on voit comme tout le monde. Ce qu’il faut, c’est une longue observation méditative, crayon en main. Et au bout d’un certain temps on s’aperçoit que les choses commencent à avoir une autre vérité. La réalité apparaît beaucoup plus complexe, et beaucoup plus vraie…(Edouard Pignon in La quête de la réalité)

Ces propos relatifs au dessin peuvent tout aussi bien s’appliquer à la photographie.
Chez Jean-Yves Moirin, la pratique du dessin lui confère une énergie étrange. Il ne dessine guère sur le motif. Il observe, prends quelques croquis puis esquisse le projet de dessin. Il préfère dessiner pour partie de mémoire afin de mieux entrer The wild west, 2016, encre sur papier non encadré 70 x 100 cm© Vanessa Notley/galerie annie gabriellidans le corps de l’image. Si l’idée est motrice, le traitement plastique est essentiel.
Tout comme dans son travail photographique, nous basculons entre réalité et fantastique dans un espace imaginaire délicat et poétique.

Pour sa première exposition à la galerie annie gabrielli, Vanessa Notley présente un ensemble de dessins, bestiaire imaginaire.
De l’image que nous avons de l’animal, chargée de liens affectifs, l’artiste nous donne une autre manière de l’appréhender. Anes, lièvres ou kangourous (Bag Drawings), au premier regard les dessins séduisent par leurs lignes, formes, nous ne saisissons pas de premier abord le sens et la réalité des images. Ils interrogent les limites (lièvre figé dans sa fuite), mettent en perspective tout ce qui constitue une servitude, tout ce qui empêche ou entrave le déplacement (Spanish Donkey) vers un Benjamin, a Spanish donkey, 2018, encre sur papier, 100 x 100 cm © Vanessa Notley/galerie annie gabrielliautre espace, qu’il soit physique ou intellectuel.
Influencée par la littérature et par la peinture de paysage de l’époque victorienne, elle construit un univers étonnant à la fois plastique et conceptuel.

Galerie Annie Gabrielli. 33 avenue François Delmas (av. de Nîmes) 34000 Montpellier +33 (0)6 71 28 53 24 

Vous aimerez aussi...

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l'expsoition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présention de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.