Exposition Terre de mémoires, autour de l’exil républicain espagnol | Essar[t]s – Bram

« TERRE DE MEMOIRES »  Paul Senn, Karine Bossavy, Daniel Despothuis

Du 12 janvier au 10 mars 2019 

https://www.essars.bram.fr

Alors que 2019 marquera le 80ème anniversaire de l’Exil Républicain Espagnol de 1939 (la Retirade), Bram se remémorera les tristes heures vécues par des milliers de réfugiés au sein du  » Camp de Bram » à l’occasion d’une exposition aux multiples facettes qui se déroulera du 12 janvier au 10 mars 2019.

Dans le cadre des commémorations du 80ème anniversaire de « la Retirade », le Mémorial du Camp de Rivesaltes a réuni 14 communes de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée et du Département des Pyrénées-Orientales pour mener un projet scientifique, culturel et
pédagogique, intitulé Terre de Mémoires, autour de l’exil républicain espagnol.

Paul Senn : « Des espagnols dans les camps »

Paul Senn, né le 14 août 1901 à Rothrist, est un photographe suisse.
Il a développé un nouveau langage visuel, en thématisant la vie quotidienne. En Suisse, il a effectué des reportages sur les mondes paysans et ouvriers. Il a également parcouru la plupart des pays européens et séjourné en Amérique du Nord et du Sud. Il a travaillé pour plus de quinze magazines suisses et étrangers.
Dans les années 1930, Senn travaille comme photoreporter voyage en France, Italie, Espagne et les Balkans. En 1937, il accompagne un convoi de secours lors de la guerre civile espagnole.
Au début de l’année 1939, il se rend à la frontière franco-espagnole où il documente la Retirada. Ses photos sont reproduites dans des journaux Suisses et distribuées par l’agence AP (Agent Press).
Atteint d’un cancer du foie et des reins, il s’éteint le 25 avril 1953 au Zieglersspital à Berne.

– Karine Bossavy : « Nos tiñeron de Azul » –

À travers son exposition, Karine Bossavy nous invite à un travail de mémoire et de réflexion en parcourant un itinéraire sensible et engagé, à travers les vestiges de l’un des plus sombres et violents épisodes de l’histoire du XXe siècle : la guerre civile espagnole.
Le point de départ étant les 2685 fusillés du cimetière de l’Almudena à Madrid.
Suivi des portraits de cinq Audois qui ont raconté leur traversée des Pyrénées lors de la Retirada. Les protagonistes posent dans leurs lieux de vie, droits et dignes, après avoir subi et côtoyé l’histoire de l’Espagne, souvent en silence.
La troisième partie propose un mémorial : la liste des fusillés accompagnée de leurs portraits et invite le spectateur d’aujourd’hui, à travers un dispositif visuel, à se fondre physiquement avec les victimes d’alors.
Pour terminer, une installation de 800 manuels scolaires de différents pays et de diverses époques, traitant dans une grande variété d’interprétations, cette tragique période.

– Daniel Despothuis : « Présence V » –

L’oeuvre présence V, à la fois triptyque, sculpture et installation veut rendre hommage à ces enfants, à ces femmes, à ces hommes qui vécurent cette période tragique. Cet épisode de l’histoire, qu’il n’a pas vécu, l’a pourtant profondément marqué et a aussi sans le vouloir façonné l’Homme qu’il est devenu ; car il faut bien avoir conscience que le sud de la France particulièrement et sa culture ont été marqués par cette arrivée de réfugiés, installés depuis lors, pour la plupart, définitivement. Leur intégration ayant eu une influence notable sur notre façon de vivre et de penser.

Aux Essar[t]s, espace arts et cultures – avenue Georges Clemenceau – 11150 Bram . Tel : 04.68.24.40.66
ouvert au public le mercredi de 11h00 à 18h00 et du jeudi au dimanche de 13h00 à 18h00. fermé le lundi et mardi

Vous aimerez aussi...

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l'expsoition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présention de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.