Exposition “Syrie, l’impossible silence” Philippe Fourcadier | Galerie Lumière d’Encre – Céret

“Syrie, l’impossible silence” 2016 – 2017 Philippe Fourcadier

Du 10 janvier au 24 février 2018 – Vernissage samedi 13 janvier à 11H 30

"Syrie, l’impossible silence" Philippe Fourcadier

http://www.lumieredencre.fr

SYRIE l’impossible silence / 2016-2017 n’est pas un reportage de guerre.

C’est une évocation personnelle, une fiction photographique qui parle de chaos, de dé­solation, de dévastation d’un pays, la Syrie, en proie à la guerre. La presse, la télévision, la radio se sont emparées de ce conflit, impossible d’échapper aux visions de pleurs, de fuites, d’exils, de poussière et d’anéantissement. Devant ce cataclysme fait de fer et de sang ou la fureur des hommes est à son comble, devant notre impuissance, que faire de cet amoncellement de tensions médiatiques dé­versées quotidiennement ? Comment vivre avec ? Cette série photographique de Philippe Fourcadier accompagnée d’un texte de Jean-Claude Feuillarade est l’émanation de toutes ces meurtrissures invisibles accumulées, empilées, compactées dans nos cœurs et nos cerveaux depuis de longs mois, de lon­gues années.

Montpellier (France) Octobre 2015
Au plus fort des bombardements sur Alep effectués par l’armée russe et le régime syrien je lis dans un hebdomadaire le témoignage d’une femme syrienne qui se terre depuis des semaines avec ses deux enfants dans un appartement de la vieille ville. Son récit est bouleversant.

Je décide alors de témoigner à distance de la réalité de cette guerre en photographiant dans mon environnement direct, des lieux, des objets, des matières que j’associes à ce conflit. De Deraa à Alep en passant par Raqqa et Palmyre se succèderont alors toutes les exactions liées à tous conflits armés, bombardements aveugles, emprisonnements de masse,
torture, viol, destruction du patrimoine.

Relié quotidiennement par médias interposés à la Syrie j’ai alors photographié pas à pas, au regard des faits de guerre les plus marquants, les symboles pour moi représentatifs de ce conflit.

Philippe Fourcadier – mars 2017

Cette série photographique de Philippe Fourcadier accompagnée d’un texte de Jean-Claude Feuillarade est l’émanation de toutes ces meurtrissures invisibles accumulées, empilées, compactées dans nos coeurs et nos cerveaux depuis de longs mois, de longues années.

Lumière d’Encre, 47 rue de la République – 66400 Céret.
Horaires : du jeudi au vendredi de 15h à 18h et le samedi de 10h à 13h, et sur rendez-vous en dehors de ces horaires.

Vous aimerez aussi...