Exposition « Racines carrées » Mehdi Moutashar – Montpellier

Exposition "Racines carrées" Mehdi Moutashar - Six angles droits et un carré, 2021, 67,5 x 150 cm

Racines carrées Mehdi Moutashar

Du 11 juin 2021 au  24 juillet 2021

À l’origine de la plupart des oeuvres de l’exposition – y compris les deux multiples édités à cette occasion – figure un dessin, réalisé à la fin des années 80 : un croquis, dont il a aussitôt existé plusieurs versions, apparu en roue libre dans le tamis de l’atelier, comme un début de réponse à la question du moment.

Il est arrivé plus d’une fois que l’ébauche d’une recherche, immédiatement perçue comme porteuse de quelque chose d’important mais en même temps parfaitement insaisissable, demeure pendant longtemps dans un repli, en attente, au milieu de beaucoup d’autres fragments, avant de trouver soudainement, l’heure venue, les conditions de son développement.

En marge de toutes les oeuvres rattachées à la figure du carré magique, qui s’étaient multipliées tout au long des années 80, notamment sous la forme d’installations utilisant des modules – quatre briques d’argile ou de bois enserrant un espace vide et forcément carré – la question que s’était alors posé un artiste que rien ne fascine autant que le déploiement illimité des possibles était : comment introduire le mouvement dans cet archétype de stabilité orthogonale ?

Et donc, garder deux des axes, le vertical et l’horizontal, comme deux lignes d’appui, ne rien changer aux proportions des doubles carrés, mais fractionner en trois le fameux angle droit : soit deux obliques pivotées de 30°, qui Huit passent mathématiquement d’un appui à l’autre, tout en emportant l’ensemble dans le mouvement général.

Quoique toujours vibrant en arrière-plan, ce dessin est resté inexploité pendant plus de trente ans avant de s’incarner en 2016, cette fois en trois dimensions – en l’occurrence depuis le mur jusqu’au sol – dans un projet de construction de grandes dimensions, intitulée Onze carrés, pour l’instant toujours à l’état de maquette…

Dans l’histoire de toutes les ramifications issues du croquis initial, un élément aura joué un rôle déterminant : il s’agit de l’apparition dans le travail de l’artiste d’un matériau nouveau, auquel il a recours à partir de 2013, le fil élastique, tendu entre deux pointes, dont l’oeuvre capte la vibration exponentielle, comme un dessin toujours en train de s’élancer. Une oeuvre en particulier, la plus récente, 10 segments de 25 cm (2021), traduit étonnamment, bien qu’elle soit réalisée en bois, tout juste appuyée sur deux points, l’un au mur l’autre au sol, la résonance et l’ouverture de cette double origine.

Galerie AL/MA, 5 rue du Plan du Palais 34000 Montpellier Tél : 0951302701 – 0663271563

Du mardi au samedi,de 15h à 19h