Exposition « Prise de Temps » Patricia Huchot-Boissier | Librairie Privat

« Prise de Temps » Patricia Huchot-Boissier

Du 2 au 28 avril 2018 

https://www.librairieprivat.com

"Prise de Temps" Patricia Huchot-BoissierSérie photographique Noir et Blanc, avec peinture sur certaines…
5 Triptyques sur le thème « Apparition / Disparition »
« Un arbre comme repère » / « Face à la mer » / « Losange, un Dessein » /
Visible / Invisible… / L’oubli…
Instants poésie, mòstra de patricia huchot-boissier

Pour une fois, PRENEZ LE TEMPS, je vous en prie asseyez-vous / Posez votre dos là / relâchez vos épaules, vous êtes si tendus… Voilà, c’est ça : paupières souples et légèrement baissées.

Ici rien ne dérangera votre rêve / une cellule de silence enveloppera votre périple / juste quelques visions viendront à vous tranquillement / Parfait vous y êtes : devant la fenêtre fermée un voile léger et fleuri laisse entrevoir le voisinage de votr enfance : un toit, quelques feuilles autour d’un chant d’oiseau / ce chat en quête d’une boule de papier froissé sous un fauteuil frangé (cette boule de papier froissé jetée là dans l’oubli) / au grenier : un tapis de voyages lointains sur lequel on s’enivre d’adolescence. Les souvenirs vous laissent sur l’iris quelques traces de couleurs peintes, seulement quelques traces… Ensuite vous pourrez sortir et laisser errer votre âme jusqu’au grave pressentiment d’un orage / de l’électricié grésille dans l’air / deux petits arbres fragiles attendent en frissonnant que ça claque. …/…/ Fuir plus loin, ça va tomber / changer de saison / ouvrir les yeux, les refermer, se réveiller …/… Non pas encore …/… Encore un instant où ciel et mer, ailes et écailles se confondent / franchir ce grillage si fin qu’il peut se déchirer en un clin d’œil / retrouver cette route, ce champ, avec tout au bout : un arbre de brume délicat et fantomatique …/… Alors que vous pensez avoir raccroché à la réalité du monde, le printemps dont vous vous rapprochiez en marchant sur un fil, vous détourne de votre objectif : non aucune couleurs pour cette explosive saison / l’orchidée, la marguerite le mimosa restent en noir et blanc / à votre œil de déraper pour laisser place à un mouvement, un contraste, une glissade inattendus. Troublé, vous allez enfin vous décider à revenir à votre quotidien / mais l’amoureuse aura eu le temps d’introduire discrètement dans vos fond de poches : un baiser, une mèche de cheveux, quelques graines de pavots… Adieu rêver….

Isabel Castelli

Librairie Privat, 14 rue des Arts 31000 TOULOUSE