Exposition Présence Panchounette is not dead

Présence Panchounette is not dead

Du 17 mai au 6 juillet 2019 – Vernissage jeudi 16 mai à partir de 19h

www.lieu-commun.fr

Présence Panchounette is not deadDans le cadre du Week-End de l’Art Contemporain de Toulouse & sa métropole

Leur manifeste, publié en 1969 sous le nom d’Internationale Panchounette, annonçait une impérieuse envie de tout dégommer, avec style et emphase. « Qu’est-ce que l’Internationale Panchounette ?  » se demandait le manifeste : « Sinon le désespoir du dilettantisme, la fleur de la vulgarité, un baroque rachitique, un rasoir fluorescent, une dénégation distinguée, une provocation souterraine ? Une paresse qui enfle. »

Post-situ, ou plutôt « situationnistes néo-platoniciens » comme le collectif se revendiquait, adepte du calembour et des déclarations ravageuses, Présence Panchounette fustigeait à coup de tracts, lettres irrévérencieuses ou interventions loufoques les certitudes du goût bourgeois.

Mais gare à celui qui cherchait à les catégoriser ou à les enfermer ! En complets autodidactes, ils se sont infiltrés dans le milieu de l’art qui leur offrait un terrain d’action autant qu’un formidable réservoir de poncifs et d’injonctions esthétiques à retraiter. Avec un goût prononcé pour le motif, le populaire, le vernaculaire et le bon marché, ils condamnaient par l’absurde les références admises par les milieux culturels de l’époque, minimalisme et Art Conceptuel des années 1970 en tête.

Mais le risque guettait de « faire de la prose sans le savoir » et de devenir à son tour une avant-garde suspecte. Par une bizarrerie de l’histoire ou plus certainement la faculté mimétique de l’art et de la mode ?

Présence Panchounette s’est vu rattrapé par les mouvements propres aux années 1980 comme l’appropriation, la mode des objets en sculpture, l’art néo-conceptuel ou la parodie. « Résumons : en 70 nous Présence Panchounette is not deadpastichions ce qui allait se faire en 80 » constatait le groupe parfois qualifié de future avant-garde, au point de revendiquer la primeur de certaines oeuvres de Tony Cragg ou Bertrand Lavier. La posture contraignante du refus ? Du compromis, de la récupération, de l’approbation ? S’est finalement soldée par la dissolution du groupe en 1990, mesure conservatoire pour préserver intacte leur probité. Gageons que vous n’en reviendrez pas, même si la nation est devenue start up, l’esprit chounette ne l’a pas quittée !!!

Dans le cadre du cinquantenaire de la création de Présence Panchounette, le CIAM s’associe à Lieu-commun pour consacrer une importante exposition au collectif d’artistes éponyme. À cheval sur les deux lieux, l’exposition Présence Panchounette is not dead ? présente à La Fabrique la part matérielle et à Lieu-commun la part  immatérielle de l’Œuvre. Se divisant en deux sections complémentaires, elle offre l’occasion de parcourir plusieurs décennies d’intense activité artistique. Peintures, objets, sculptures, ready-mades, installations, vidéos, archives et documents rares ponctuent le parcours d’un lieu à l’autre, invitant le public à découvrir ou redécouvrir des œuvres emblématiques.

Présence Panchounette is not dead ? au CIAM
Vernissage mercredi 22 mai à partir de 18h, lancement du WEACT#11

En partenariat avec : CAPC Musée d’art contemporain de Bordeaux, CIAMGalerie Sémiose, Garage Cosmos.

Lieu-Commun, artist run space, 25 Rue d’Armagnac 31500 – Toulouse – Tél 05 61 23 80 57

Entrée libre et gratuite du mercredi au samedi de 12h à 19h

.

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l’exposition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présentation de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.