Exposition «Plissements» Muriel Valat-B – Perpignan

Exposition «Plissements» Muriel Valat-B - Perpignan

«Plissements» Muriel Valat-B

Jusqu’au 23 octobre 2021 

Avant le plissement ou la torsion des cotons, il y a le pan.

Le pan de tissu, découpé, choisi parmi d’autres qui alimentent les réserves de l’atelier.

L’étymologie latine de pan, pannus, signifie le lambeau d’un plan, et renvoie aux notions de morceau, de bande d’étoffe, de versant, de partie et d’étendue (d’un pays). Le mot, précise Georges Didi-Huberman, « eut d’abord à se disjoindre entre tissu et mur : haillon, guenille, morceau d’étoffe ou morceau d’un vêtement, pièce bande ». Dans sa forme panat, il renvoie au dérobé, au caché (1734) et dans sa forme pannicle, il désigne une couche de tissu musculeux ou cellulaire, le pannicule étant une membrane qui enveloppe l’enfant dans l’utérus.

Peut-être faut-il jouer avec cette plasticité lexicologique pour saisir les mondes qui apparaissent dans les œuvres de Muriel Valat-B : Shiboris  traversés par des bouts de ficelles, encrés, apprêtés ; pièces d’organdi blanc, pliées et entachées de noires beautés éparses ; gravures plus ou moins saturées de rainures nerveuses qui se trament avec des tâches de couleur ou des pans coupés de coton appliqués dessus-dessous ; voiles transparents pliés selon une architectonique dans laquelle l’encre s’immisce.

Muriel Valat-B cherche la quadrature, fragmente et déconstruit la représentation du corps en absence, repensé ici à partir d’un pan (tissu, plaque de gravure).

Le pan s’affranchit du plan d’ensemble de l’étoffe de la robe ou du drapé, et s’inscrit dans l’espace géométrique sous condition : questionner la relation entre transparence et opacité, surface et profondeur. Il s’agit « de sortir d’une opposition entre profondeur et superficialité en invitant […]  à voir partout une peau, des surfaces, des inventions de la peau, annulant tout projet de chercher dans les profondeurs, autant que de trouver les profondeurs à la surface  : ce qu’il y a, c’est la peau, à la surface ». Convoquer la vision, explorer les limites de la perception, jusqu’à « plier la lumière ».

 

Galerie Lligat, 3 place André Grétry 66000 Perpignan
du mercredi au samedi 14 h – 18h30
& 12 rue de la Révolution Française 66000 Perpignan tous les jours sur rendez-vous Tél : +33 (0)6 14 36 40 01