Exposition « Par-delà » Richard Vessaud | Galerie Vingtcinq Capucins Lyon

« Par-delà » Richard Vessaud

Du 20 octobre au 17 novembre 2018 – Vernissage samedi 20 octobre 2018 à 18 heures

http://www.galerie25capucins.fr

"Par-delà" Richard Vessaud Le travail de Richard Vessaud est fait de multiples balancements, dont les pièces présentées à la Galerie 25 Capucins constituent une parfaite illustration. 

Entre photographie et peinture le cœur de l’artiste semble parfois osciller. 

Si Richard Vessaud se pense avant tout Peintre, il ne se prive pour autant pas d’user de vieilles photographies de famille (et même de ses propres créations)  pour nourrir son univers graphique. La photographie n’est toutefois pas une fin en soi, tant l’artiste n’hésite jamais à les recouvrir de peinture ou encore à les retoucher à l’encre. C’est ainsi par la liaison permanente des matières que l’artiste oscille entre une figuration stricte (voire aseptisée), et un violent expressionnisme. 

Le seconde paradoxe de cette œuvre protéiforme réside peut-être dans la multiplication des éléments de langage. 

Entre écriture et dessin, le peintre ne tranche pas et tend à user des deux. L’exercice est périlleux d’autant que la calligraphie constitue l’un des plus grand tabous de la peinture occidentale… Néanmoins, loin de se soumettre aux canons rigoristes de cette pratique, Richard Vessaud instaure un rapport systématique d’effacement des signes, rattachant "Par-delà" Richard Vessaud de fait avec brio la dimension picturale. Les paroles, les mots sont alors présents en ce que leur matérialité perdure, mais semblent inaudibles, en ne persistant qu’à l’état de trace. 

S’il fallait trouver un sens ou tout au moins une ligne directrice dans le travail de Richard Vessaud, ce serait peut-être bien du côté de la Trace qu’il faudrait chercher. En effet, vue comme le trait d’union des travaux de l’artiste, la notion de trace permet d’en éclairer le sens. 

Entre la permanence résiduelle du souvenir (sous forme de photographie par exemple) et les aléas de la mémoire, subsiste un objet plastique en quête de sens, à l’image de ces vieilles photographies dont les mémoires ont effacé les noms et les lieux, et qui ne demeurent qu’à l’état d’objet. 

Les œuvres de Richard Vessaud peuvent alors être conçues comme le témoignage d’instants fugaces dont le sens tend à s’effacer au profit du seul éclat de la matérialité, tel un vaste memento mori…

Galerie 25 Capucins 25 rue des Capucins 69001 LYON

Vous aimerez aussi...

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l'expsoition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présention de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.