Exposition “Ombres & Lumières” Robert Doisneau – Bram

Robert Doisneau les-freres-rue du_docteur-lecene-paris1934

Robert Doisneau

Du 1er févier jusqu’au 13 septembre 2020.

www.essars.bram.fr

Robert Doisneau le-baiser-de l-hotel de ville-paris 1950L’appareil photo en bandoulière, ce témoin du quotidien à l’œil malicieux et à l’esprit poétique était toujours aux aguets de la surprise et de l’imprévu et savait saisir à la perfection la part d’ombre et de lumière dans chaque instant.

Surtout connu pour ses clichés d’un Paris pittoresque, saisissant l’image agréable et l’anecdote inattendue, comme le célèbre “Baiser de l’Hôtel de Ville”, Robert Doisneau a aussi consacré une grande partie de son œuvre à la condition sociale, au monde ouvrier et à la culture populaire.

Un milieu qu’il connaît bien pour avoir été photographe industriel aux usines Renault de Billancourt, de 1934 à 1939, avant d’être licencié pour retards abusifs. Plus tard, Doisneau fut plusieurs fois introduit secrètement par les militants syndicaux dans les usines et dans les mines pour photographier le quotidien des ouvriers puis fit la part belle au monde agricole qu’il eut l’occasion d’arpenter pendant les années 50 et 60.

Robert Doisneau les-freres-rue du_docteur-lecene-paris1934Loin de l’image parfois réductrice d’un Doisneau qualifié de “chantre des faubourgs, du milieu mondain et du Paris de carte postale”,

Cette exposition inédite réunissant plus de 100 tirages

révèle donc – à travers une sélection de clichés populaires et d’images moins célèbres mais tout aussi saisissantes – toute la complexité de son art et présente le jeu subtil, mêlant artifice et saisie sur le vif, d’un artiste iconique, dont le regard empathique réinventa le monde.

« Comme tous les familiers de la rue, Doisneau a su fixer cette gravité rayonnante  qui isole un être humain de la foule, ces moments de grâce qui rassemblent des passants dans “l’illusion d’un instant” comme dans une géométrie de rêve ». Jean-François Chevrier

Robert-Doisneau-a-Villejuif-1949-1Willy Ronis, André Kertész, Robert Capa, Bruno Réquillart, Marcel Bovis, René Jacques, Fred Stein : autant d’artistes talentueux et internationalement reconnus qui, grâce à des partenariats prestigieux, ont pu être mis en lumière et présentés au public depuis 2009, d’abord au coeur du musée archéologique Eburomagus puis au sein de l’espace arts et cultures : les Essar[t]s !

Et 10 ans plus tard, la ville de Bram continue de tisser un lien intime avec les grands maîtres de la photographie “noir et blanc” en mettant en avant – du 01 février au 03 mai 2020, aux Essarts, espace arts et cultures – l’un des photographes français les plus célèbres du XXe siècle, dont les images sont entrées dans l’imaginaire collectif : Robert Doisneau.

Aux Essar[t]s, espace arts et cultures – avenue Georges Clemenceau – 11150 Bram . Tel : 04.68.24.40.66
ouvert au public du mercredi au dimanche, de 14h à 18h