Exposition “Les feuilles du temps” Jörg Gessner| Galerie Henri Chartier – Lyon

Les feuilles du temps Jörg Gessner série Les feuilles du temps, 2018 n° 3 - 88 X 116cm crédit photo Blaise Adilon

Les feuilles du temps Jörg Gessner

Du 7 mars -au 6 avril  2019 – Vernissage jeudi 7 mars

http://www.henrichartier.com

Les feuilles du temps Jörg Gessner série Les feuilles du temps, 2018 n° 3 - 88 X 116cm crédit photo Blaise AdilonFace à une oeuvre de Jörg Gessner on est captivé et interrogatif. L’oeuvre ne renvoie à rien de ce que l’on connaît. On est enchanté par le raffinement de sa matière – du papier, d’infimes feuilles de papier – touché par la délicatesse du rendu – comme une peau. On s’interroge sur la technique, mais très vite on laisse tomber la question. L’essentiel est ailleurs. L’oeil glisse à la surface dans un premier temps ; puis le regard pénètre dans la profondeur impalpable de la lumière. Transparence lumineuse de la surface.
Jörg Gessner s’intéresse depuis plusieurs années à l’interaction entre la lumière et la surface du papier. Après des recherches menées en Europe, c’est au Japon qu’il découvre l’inouïe variété des papiers. Trois mois par an durant sept années, il séjourne dans un village de papetiers au Japon. Ces artisans l’initient aux mille muances et textures du papier et à leur savoir-faire pluriséculaire. Jörg apprend dans son travail à dialoguer avec le papier. Un travail tout en discrétion, Les feuilles du temps Jörg Gessner série Les feuilles du temps, 2018 n° 8 - 58 X 88 cm  crédit photo Blaise Adilonen humilité, se mettant en réceptivité devant le papier. L’essentiel de sa recherche réside dans son désir de montrer
la lumière.
En effet, la lumière est bien le sujet principal de l’oeuvre de l’artiste. Elle en est le coeur. Elle semble sourdre du tableau lui-même. Elle vient à nous. Plus on donnera du temps à l’oeuvre, plus on percevra les variations subtiles de la lumière qui se révèleront peu à peu. Les tableaux vivent avec la lumière. Avec très peu de moyens ils s’animent et se transforment selon les heures. Une lumière atmosphérique qui engendre l’espace, un espace ouvert, un espace infini. En apesanteur.
L’oeuvre de Jörg Gessner, impalpable, donne à voir l’invisible. Très naturellement, on en vient à relier sa recherche sur la lumière avec celle menée tout au long de sa vie par Geneviève Asse.
Les feuilles du temps Jörg GessnerDans certaines oeuvres apparaissent des formes géométriques dont les contours perdent de leur netteté et semblent se dissoudre dans une brume lumineuse. Une architecture secrète se crée dans la lumière. On est face à un paysage cadré. Un paysage de lumière.
Cette apparition de la fenêtre architecturale est comme un écho du cadrage du paysage voulu par
Le Corbusier dans les loggias des chambres du couvent de La Tourette – lieu cher à Jörg qui vient régulièrement s’y ressourcer. Le Corbusier, qui rappelait souvent qu’il avait construit le couvent avec deux matériaux – le béton et la lumière – aimait à cadrer le paysage afin de procurer du calme dans les cellules et voulait ainsi offrir aux hommes ce dont ils avaient le plus besoin, le silence et la paix.
Les oeuvres de Jörg Gessner sont des fenêtres ouvertes sur l’espace, la lumière, l’infini.
Leur dépouillement nous ramène à l’essentiel. Aucun bavardage, aucune digression.
Les formes ménagent le silence. La lumière modèle l’intériorité.

Galerie Henri Chartier, 3 Rue Auguste Comte, Lyon 2ème Tél : 06 70 74 80 92

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l’exposition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présentation de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.