Exposition L’Art Brut en Chine | Galerie Polysémie – Marseille

« L’Art Brut en Chine » Nanjing Outsider Art Studio

Du 10 Mars  au 28 Avril 2018 – Vernissage le 10 Mars de 18h

http://polysemie.com

L'Art Brut en Chine WU MeifeiYANG Min, XU Jian, Pin Fang, QIAO Yulong, YANG Chuanming, ZHENG Donghui, QI Wen, QIAN Chen, CHEN Baogui, SHI Yan, SHI Zhiwei, TIAN Peng, WU Meifei, SUN Yue, LI Ben, Niu Niu

L’art brut s’est développé depuis longtemps en Occident. Des musées d’art brut existent également dans certains pays d’Asie, comme le Borderless Art Museum NO-MA au Japon. En revanche, le développement de l’art brut en Chine est en retard, et peu de gens le connaissent.
L’art brut en Chine est fondé sur l’existence des termes art brut et art outsider de l’Occident. C’est la raison pour laquelle, trois différentes façons d appréhender l’art brut, coexistent en Chine.
Celle du Nanjing Outsider Art Studio, fondé pas Guo Haiping, Il s’agit d’un atelier d’ art thérapie qui fournissant à L'Art Brut en Chine QIAO Yulongchacun les moyens de s’ exprimer librement (chaque créateur a sa propre table, l’organisme n’offre que les matériaux dont ces créateurs ont besoin). En 2006, Guo a lancé un atelier de l’art brut dans un hôpital psychiatrique à Nanjing, c’est la première fois que l’art brut entrait dans un hôpital psychiatrique, et par conséquent la première découverte de l’existence de l’art brut dans un hôpital psychiatrique en Chine. De plus, l’handicap et la maladie mentale sont souvent perçus comme une honte pour les familles.
Par la suite, Guo ouvre l’atelier en dehors de l’hôpital psychiatrique. Ces ateliers sont soutenus activement par les patients, leurs familles, ainsi que par la municipalité de Nanjing. Pour Guo, dès le début, il ne s’agit pas de créer des frontières entre l’art brut et l’art outsider, mais plutôt d’insister sur le point de départ initial : une forme d’humanisme. L’art brut incite à regarder différemment le handicap mental et l’atelier peut aider les malades à se L'Art Brut en Chine XU Jiansoigner eux-mêmes par le processus de la création, à retourner dans la société.
Celle de Zhang Tianzhi, vice président d’une maison d’édition à Shanghai, collectionneur, artiste, qui a acheté les oeuvres d’un artiste brut Zhou Huiming à partir de 2008. Il a fait beaucoup pour la promotion de l’art brut en Chine : expositions, publication… Son point de départ est l’esthétique particulière de l’art brut. À son avis, les oeuvres de l’artiste brut sont éloignées de « l’art culturel ». et sont le reflet de son univers mental.
Celle de, Almost art project (AAP), à Pékin. Il s’agit d’un festival annuel hors les murs, fondé en 2015, présentant des artistes outsider (non professionnels, principalement autodidactes) et des artistes de bandes dessinées. La démarche de Sammi Liu, la fondatrice d’AAP, se rattache à l’appellation « art outsider ». Elle utilise une traduction chinoise avec un élément important « le critère principal, est que les créateurs n’ont aucune éducation L'Art Brut en Chine Niu Niu, Sans titre, 53x38cmprofessionnelle. Ce sont des créateurs en marge, comme des femmes de ménage, des gardes de sécurité, des ouvriers, etc. Ils n’ont pas accès aux livres ou à l’art, ils ne savent même pas lire. »
Par rapport à la situation en Occident, la situation en Chine est particulièrement complexe. Bien que l’activité de l’art brut et l’art outsider soient en plein essor en Chine, les livres ainsi qu un soutien théorique à l’art brut ont toujours manqués. Comme en Occident, l’art brut est non seulement considéré marginal dans l’histoire de l’art, comme, une appellation « vide » qui fait penser à Yayoi Kusama ou Vincent van Gogh. Le monde d’art contemporain chinois n’accepte pas l’art brut. Ainsi, la participation des oeuvres de Guo Fengyi à la Biennale de Venise en 2013 a attiré certaines critiques négatives.
En conclusion, en Chine, L’art brut nous permets d’élargir notre réflexion par rapport à ces deux questions : qui est artiste et l’art c’ est quoi ? Au niveau de la créativité, l’art brut peut contribuer à faire sortir l’art contemporain chinois de l’impasse dans laquelle il se trouve actuellement. Par ailleurs, la diffusion de l’art brut peut attirer l’attention sur le problème du handicap mental et aider les malades à reprendre la place qu’ils ont perdue dans la société.

 Galerie Polysémie, 12 rue de la Cathédrale 13002 Marseille. Tél 04 91 19 80 52 : http://polysemie.com/

Du mardi au samedi de 10h-12h30/14h-18h30

Vous aimerez aussi...

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l'expsoition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présention de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.