Exposition “Je ne suis pas mort. La famille va bien.” Anne Leroy | Villa Pérochon – Niort

“Je ne suis pas mort. La famille va bien.” Anne Leroy© Anne Leroy Paysage #1, tirage couleur numérique, 85x100cm, 2018 45°44’42.2’’N - 0°23’26.1’’E - La Rochefoucault (16), 13 février 2018 Le quartier Chez Vicard était traversé par la ligne de démarcation. Il offre un point de vue surélevé qui facilitait la surveillance de celle-ci.

Du 29 juin au 20 octobre 2018 – Vernissage vendredi 29 juin à 18h30

http://www.cacp-villaperochon.com

Je ne suis pas mort. La famille va bien. est un projet qui mêle photographies, écriture et son, réalisé dans le cadre d’une résidence de création en Nouvelle Aquitaine. Il s’appuie sur la ligne de démarcation, imposée de juin 1940 à mars 1943 par les Allemands, et qui traversait la région depuis la Vienne jusqu’à la frontière espagnole dans les Pyrénées Atlantiques.
© Anne Leroy Violence #1, tirage noir et blanc numérique, 60x60cm, 2018 Barrage de Gâtineau, La Roche Posay (86), 3 mars 2011Ce projet se déploie autour de trois axes de recherche principaux. Le premier, Paysages, s’attache à représenter les lieux qui étaient traversées par la ligne. Ceux-ci ne sont pas choisis pour leur attrait formel ou leur potentiel poétique, mais parce qu’ils représentaient des enjeux spécifiques d’un point de vue militaire ou économique. Ils révèlent aussi parfois le caractère absurde de son tracé.
Le second, Archéologies, est le résultat d’une quête, celle des traces matérielles de la ligne. La photographie permet ici non seulement de révéler le manque de traces visibles de cette frontière et leur disparition, mais aussi la façon dont celles-ci s’égarent aujourd’hui dans les paysages.
Le troisième, Violences, tente de donner à penser des lieux en évoquant des événements tragiques qui s’y sont déroulés par © Anne Leroy. Extrait de Je ne suis pas mort. La famille va bien. 2018 43°18’24.4’’N - 1°00’35.3’’0 - Béhasque-Lapiste, 27 avril 2018 La ligne de démarcation suivait lela mise en tension de photographies avec les récits factuels de ces événements.
Ces trois axes sont nourris par une documentation précise issue d’archives, mais aussi d’entretiens réalisés sur le terrain.

Villa Pérochon – Centre d’art contemporain photographique 64 rue Paul-François Proust, Niort Tél. : 05 49 24 58 18

du mardi au samedi, de 13h30 à 18h30,

 

Vous aimerez aussi...