Exposition « Invisibles » Claudio Cravero et Gérardo Régnani | Galerie REMP-ARTS – Durban-Corbières

« Invisibles » Claudio Cravero et Gérardo Régnani

Du 1er au 30 septembre 2018 – Vernissage samedi 1er septembre à partir de 18h00Claudio Cravero

https://www.galerie-remp-arts.com

Avec et sans maison. Si l’exposition se résumait à cette dualité, à cette simple dichotomie, entre le bien et le mal, entre bonheur et malheur, elle perdrait beaucoup de sa force, répétant, reproduisant un des nombreux clichés qui accompagnent nos vies.

Au contraire, grâce à la capacité, à la finesse interprétative des deux auteurs le stéréotype réconfortant se brise et nous laisse éperdus, fragiles. Seuls.

Gérardo Régnani Claudio Cravero et Gérardo Régnani exposent, s’exposent, l’un face à l’autre, comme une confrontation, un duel dialectique entre qui a et qui n’a pas. Leurs regards se pénètrent, les murs se rapprochent, pourraient s’échanger, ils deviennent miroirs.

Claudio Cravero rencontre les personnes qui n’ont pas de maison. Ils l’ont eue mais chemin faisant, ils l’ont perdue. Par empathie, pour une promesse, il les photographie. De ces personnes il n’en fait pas l’objet d’un reportage social, il fait leur portrait.

La différence stylistique et humaine est énorme. Dans son studio à travers la lumière et l’attention à leurs vies il leurs redonne la dignité perdue. Une lettre manuscrite par    eux-mêmes témoigne de leurs histoires et fait partie intégrante de l’œuvre finale.

Gérardo Régnani Gérardo Régnani, par effraction virtuelle s’introduit dans des maisons habitées par des personnes imaginaires et anonymes. Où le stéréotype voudrait trouver le refuge du bonheur, l’écrin précieux du réconfort familial, son travail nous montre des maisons-prisons habitées par des parias sociaux, des invisibles qui partagent un diagnostic clinique amer. L’exposition présente un polyptique composé de vingt maisons qui mêlent bribes d’intimité, fragments d’intérieurs et rapports médicaux.

Les deux auteurs nous proposent des histoires difficiles, in/visibles de notre contemporanéité. L’art a aussi ce devoir.  

Claudio Isgro « extrait du texte de l’exposition »

Galerie REMP-ARTS, 14 rue des remparts, 11360 – Durban-Corbières.
Ouverte du jeudi au dimanche de 17h à 20h ou sur rendez-vous.

Vous aimerez aussi...