Exposition « Hôtel Dynamite » David Michaël Clarke | La Chapelle St Jacques St Gaudens

« Hôtel Dynamite » David Michaël Clarke

 Du 8 janvier au 17 février 2018 – Vernissage mercredi 17 janvier à 18h

"Hôtel Dynamite" David Michaël ClarkeBout de vies, morceaux d’œuvres et de recherches se mêlent pour réfléchir à deux voix, puis trois, puis quatre et ainsi de suite…Une pensée qui se construit de multiplicités pour faire émerger le collectif propice à la mise en œuvre d’un processus création.

Du côté du centre d’art…

Pour la seconde fois, le centre d’art expérimente un temps entre enseignement et exposition. Cette fois c’est au côté de l’artiste David Michaël Clarke que nous nous embarquons. Ce dernier, à l’initiative du projet artistique, accompagne une douzaine d’ étudiants venant de trois écoles d’art : de l’ESAD Tours-Angers-Le Mans, ESA "Hôtel Dynamite" David Michaël ClarkePyrénées — Pau-Tarbes, ISDAT Toulouse.

Valérie Mazouin

Du côté de l’artiste…

Au début de nos discussions nous avons évoqué le sujet du processus, la possibilité d’imaginer une exposition en constante évolution, autrement dit, une exposition où le processus de fabrication de l’exposition devient l’exposition elle-même. Cela nous a tout de suite fait penser au Poïpoïdrôme, projet mythique réalisé par Robert Filliou et Joachim Pfeufer en 1963. Le Poïpoïdrôme a été conçu comme un « centre de la création permanente ». Une sorte de carrefour entre deux axes, la réflexion et l’action. L’art est un processus qui bascule perpétuellement entre réflexion et action, penser et faire. Cela ne s’arrête jamais. On ne peut pas l’éteindre en appuyant sur un bouton. Tout simplement, on le vit. L’art nourrit la vie. La vie nourrit l’art. C’est une enchère qui monte sans cesse. Ceci est le sens de la citation la plus connue de Filliou, « L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art ». Par ce projet, nous ne proposons pas de « re-faire » ou de « re-créer » le Poïpoïdrôme. Nous proposons plutôt de le « re-vivre ».

David Michael Clarke et les étudiants vont chercher des gestes nécessaires pour vivre en communauté et élaborer un univers plastique singulier au sein du centre d’art. C’est le chemin qui est privilégié plutôt que le but. L’essentiel étant l’approche personnelle et l’intelligence sensible de chacun au cœur de cette activité collective singulière.

La Chapelle St Jacques, Avenue du Maréchal Foch – 31800 Saint-Gaudens Tél :05 62 00 15 93
Du mercredi au samedi de 15 h à 19 h

Vous aimerez aussi...