Exposition “hortus conclusus” Thomas Grünfeld – Solignac

hortus conclusus Thomas Grünfeld

hortus conclusus Thomas Grünfeld

Du 30 mai au 9 aout 2020

www.artlaborie.com

hortus conclusus Thomas Grünfeld« hortus conclusus »

La Galerie La Borie / Ardi Poels est fière de présenter l’exposition personnelle «hortus conclusus» de Thomas Grünfeld, qui célèbre 30 ans de collaboration. Thomas Grünfeld a fait trois expositions personnelles à la galerie Ardi Poels à Maastricht / NL et participait à des expositions de groupe qu’elle a organisées depuis 1990, notamment ‘La Valise du Célibataire / The Celibate’s Suitcase’ (1994), ‘The Cassini Cruise’, ‘Over Your Cities Grass Will Grow’ (2013) et ‘Adam, Eve & the Devil’ (2015.)

Dans l’exposition ‘hortus conclusus’, Thomas Grünfeld combine quatre catégories différentes de ses oeuvres de ces hortus conclusus Thomas Grünfelddernières années: ‘Feltworks, Eyepaintings, Stations of the Cross et Fireplaces’. Un arbre avec une balançoire est installé au milieu de l’exposition. Hortus conclusus est le terme latin pour le jardin clos; un thème important dans l’art chrétien du Moyen Âge. Le caractère clos du jardin fait référence à l’imperméabilité du jardin, image de la pureté de la Vierge Marie. L’oeuvre éponyme de Thomas Grünfeld, est produit en feutre. Dans un jardin enclos une balançoire
fait d’un pneu pend d’un arbre. L’artiste introduit cet élément qui pénètre l’hortus conclusus, avec une référence au jeu d’un petit garnement,. Le travail est un exemple de la façon dont Grünfeld a développé ses oeuvres dès le début de sa carrière:

Étude et premières années

hortus conclusus Thomas GrünfeldAprès ses études à la Kunstakademie de Stuttgart, Thomas Grünfeld commence sa carrière à Cologne au début des années 1980. Ces années marquent l’émergence d’une nouvelle attitude et des styles différents manifestés côte à côte. La peinture de style expressioniste de ‘Neue Wilden’ (Les Nouveau Sauvages) domine à cette époque le climat artistique de Cologne. Grünfeld s’en distancie et dirait – avec un clin d’oeil ironique aux développements historiques dans la peinture – “Mahlen, Ich kann überhaupt nicht mahlen”.
(Peindre? Je ne peux pas peindre du tout.) Les oeuvres de Grünfeld sont plus en accord avec les idées conceptuelles et l’humour vif de l’artiste iconoclaste un peu plus âgé de lui, Sigmar Polke, qui vécut également dans le Rheinland, et de ses contemporains tels que John Armleder ou Gary Hume.

A la fin des années 80, l’artiste se fait connaître internationalement avec les “Misfits”: compositions taxidermiques de différents animaux. Les hortus conclusus Thomas Grünfeldoeuvres combinent des histoires mythologiques avec la tradition des animaux ‘Wolpertinger’ de la culture populaire allemande de la chasse. Le mythe contemporain de Marilyn

Monroe et Clark Gable montrés « sur leurs dernières pattes » dans le film du même nom est également rappelé. Ils se réfèrent simultanément aux progrès scientifiques révolutionnaires de la manipulation génétique de ces années.

Dans les années qui suivent, il développera une quinzaine catégories d’oeuvres qui, bien que très différentes dans leurs formes extérieures, découlent des mêmes principes de base: la combinaison de «haute» et «basse culture» dans laquelle les réflexions sur le modernisme, la littérature ou la culture classique vont de pair avec des citations des films, des publicités sur les cigarettes ou des sports, avec souvent des références à l’ enfance.

La Borie / Ardi Poels, Château de la Borie 87110 Solignac France + 33 (0) 7 85 41 99 55

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l’exposition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présentation de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.