Exposition Gaël Bonnefon & Amaury da Cunha | Château d’Eau

Elegy for the Mundane Gaël Bonnefon Demeure Amaury da Cunha

Du 12 septembre au 3 novembre 2019 – Vernissage mercredi 11 septembre 2019 à 18h00

www.galeriechateaudeau.org

Elegy for the Mundane Gaël BonnefonElegy for the Mundane Gaël Bonnefon

Guetteur d’apparitions, Gaël Bonnefon sait que l’attention qu’il porte au plus banal sera porteuse d’inouï. Gouverné par une vision tragique, il ne cesse de reformuler, d’augmenter, de recommencer un travail commencé il y a plus de dix ans qui explore les interstices, entre visible et invisible, là où la vie ordinaire révèle ses parts d’ombres. Elegy for the Mundane est un choix dans le corpus quotidiennement récolté par l’artiste. Tissant les fils d’une démarche questionnant tout autant le medium que le rapport au réel, il en révèle toute son intensité poétique.

Cette exposition fait écho au livre éponyme, réalisé par David Fourré des éditions Lamaindonne.

Les images de Gaël Bonnefon tracent une sorte de documentaire personnel qui sillonne des situations inconscientes, des personnages en perdition, pour une fiction qui s’ancre dans son quotidien. About decline décrit un monde crépusculaire ; mais la nuit ne viendra jamais.

Il ne s’agit pas d’une agonie, plutôt d’une éternelle lumière déclinante. Son jeu de clairs-obscurs et de flashs, ses ciels laiteux et ses couleurs saturées à bloc confèrent à ce travail une tragique étrangeté, abandon et parfois destruction. (Extrait, introduction à l’exposition About Decline au Château d’Eau en 2012)

www.gaelbonnefon.org

Demeure Amaury da CunhaDemeure Amaury da Cunha

Le geste photographique d’Amaury da Cunha crée souvent une atmosphère de trouble. Êtres et choses sont là sans être là vraiment, dirait-on. Face à ses images, est-on certain d’avoir affaire à ce que l’on voit pourtant assez distinctement ?

Ce n’est jamais aussi évident que ça en a l’air et nous voilà souvent perturbés, intrigués. Ce n’est pas seulement le parti-pris esthétique qui produit cet effet-là, c’est le fait même, banal, ordinaire, dépourvu de spectaculaire.

Trouvant des formes dans des pans de nuit, construisant délicatement des « petites unités de perception » comme on se souvient de fragments de rêves, Amaury da Cunha tente d’approcher le mystère de la présence. I

l y a dans son travail la persistance d’un monde archaïque, primitif, vivant secrètement dans la désorientation générale de notre époque.

Demeure est la quatrième monographie photographique d’Amaury da Cunha. Cet ouvrage réunit 47 photos, mêlant couleur et noir et blanc, prises au cours des 18 dernières années (2000-2018) et des textes courts de Sylvie Gracia.

Pour tenter d’élucider le secret des images, Amaury da Cunha a confié le soin à Sylvie Gracia d’y associer des mots, en toute discrétion.

www.amaurydacunha.com

Le Château d’Eau 1, Place Laganne 31300 Toulouse. Tél: 05 61 77 09 40 
.