Exposition « être crânes » Alice Salvador – Albi

Exposition "être crânes" Alice Salvador - Albi

“être crânes” Alice Salvador

Du 9 octobre au 7 novembre 2021 

Avec la crise sanitaire qui touche de plein fouet l’ensemble des continents, la mort est devenue un des sujets de prédilection des médias nationaux comme régionaux. Pour Matis Leggiadro, commissaire de l’exposition, ainsi que pour André-Pierre Olivier et Sylviane Guérin, galeristes à

La Cheminée – Albi, présenter le travail artistique d’Alice Salvador est apparu comme une évidence.

Son travail a profondément évolué ces dix dernières années. Sur le plan esthétique, Alice Salvador a contraint techniquement l’expressivité de sa création dans des dessins parfaitement exécutés, à la représentation poussée, aux contrastes forts et aux détails foisonnants. Un carcan qui assoit la force visuelle des images mortuaires qui ne demandent qu’à déborder des lignes impeccables.

Puisant dans des références culturelles, artistiques, philosophiques et historiques, l’artiste maîtrise avec talent la tradition de la vanité qu’elle met en relief dans des portraits et autoportraits. Il s’agit pour elle de figurer autant que de défigurer. L’exposition présente des superpositions d’autoportraits aux visages effarés et de crânes hilares. Vanité des vanités, les autoportraits sont le témoignage d’une adoration propre, vaniteuse.

Le contraste entre le dramatisme du vivant et le rire du mort se conclut en un voile mystique où les deux expressions antithétiques se conjuguent. Alice Salvador assume pleinement l’ambivalence qui plane au-dessus de ses oeuvres.

L’exposition Alice Salvador, être crânes propose une série de travaux réalisés spécialement pour l’événement. Le lieu en lui-même est une ancienne chapellerie du XIXe siècle inscrite dans le paysage urbain albigeois depuis près de deux siècles. Son architecture et sa cheminée de brique, puissamment élevée, en font une sorte d’interprétation profane de la célèbre cathédrale Sainte- Cécile située en face. C’est dans ce lieu singulier à Albi que la proposition curatoriale prend place.

La présence de grands formats posés au sol, horizontaux, métaphores des squelettes humains, gênants physiquement et moralement permet au contemplateur de percevoir l’obstacle lui-même comme un objet sacré, gisant posé sur le béton, ou comme un futile assemblage de papiers que l’on peut piétiner. En conséquence, Alice Salvador présente des oeuvres qui invitent le visiteur à prendre conscience de l’espace dans lequel il évolue et ainsi prendre la mesure de l’espace-temps qui se déploie autour de lui : le réel.

L’exposition est pensée comme évolutive. Durant le vernissage, l’artiste versera sur ses oeuvres, au cours d’une performance, un fluide qui les altérera jusqu’à la fin de l’exposition.

Commissariat de l’exposition : Matis Leggiadro

 

La Cheminée, 5 rue Sainte-Marie 81000 Albi. Tél : 06 79 24 75 04 / 05 63 56 32 96

Ouverture du mercredi au dimanche de 14h à 19h