Exposition “Espèce d’objet !” | Maison des arts Georges Pompidou Cajarc

Du 26 mars au 04 juin 2017 – Vernissage performances samedi 25 mars à 18H

http://www.magp.fr/

Martin-Creed-Work-n°-262-2001.-Collection-of-FRAC-Languedoc-Roussillon-Photo-courtesy-of-National-Museum-of-Singapore-NHB_BDCÉLESTE BOURSIER-MOUGENOT, CLAUDE CLOSKY, MARTIN CREED, HERVÉ DI ROSA, RICHARD FAUGUET, DANIEL FIRMAN, PAUL-ARMAND GETTE, FABRICE HYBER, VÉRONIQUE JOUMARD, MIKE KELLEY, LOU-ANDRÉA LASSALLE, ORI LEVIN, VIVIEN ROUBAUD, DANIEL SPOERRI, TAROOP ET GLABEL.

L’exposition Espèce d’objet ! présente le versant contemporain des expositions « Autour du Nouveau Réalisme » et « Daniel Spoerri, les Dadas des deux Daniel » qui célèbrent les quarante ans du Centre Pompidou au musée des Abattoirs – FRAC Midi-Pyrénées. Au carrefour entre œuvres contemporaines et objets ethnologiques de la collection Cordier, elle propose une réflexion sur la relation de chacun au monde matériel.

LOU-ANDRÉA LASSALLERésultat d’une collaboration de plusieurs années entre le Master Métiers de l’art de l’Université Toulouse - Jean Jaurès et le musée des Abattoirs - FRAC Midi-Pyrénées, Espèce d’objet ! prendra place au CIAM-La Fabrique à Toulouse et à la Maison des arts Georges et Claude Pompidou, centre d’art contemporain, à Cajarc.« Espèce d’objet ! » sonne comme une interpellation qui pointe du doigt le statut que l’on donne aux choses qui nous entourent. Cependant, dirigée vers une personne, cette exclamation revêt une portée négative, alors même que ce sont ces objets qui structurent nos habitudes. Que ce soit à Toulouse ou à Cajarc, l’objet est présenté comme support du rituel, qui peut être quotidien, collectif, personnel ou religieux.Dans le premier volet « Détrompez-vous », au Centre d’Initiatives Artistiques (CIAM) - La Fabrique, au cœur de la vie étudiante toulousaine, l’objet est celui de la transgression, qu’elle soit festive, macabre ou carnavalesque. Il devient un moyen de dédramatiser la mort en créant une dimension intermédiaire où celle-ci cohabite avec la vie. L’œuvre de Christoph Draeger, Le Radeau de la Macumba nous transporte entre Eros et Thanatos, entre le souvenir de la vie et la mise en scène de la mort, et nous invite même à y prendre part.Espèce d’objet !, malgré son titre insolent, convie le spectateur à participer aux rituels quotidiens. Et notamment dans le second volet « Maison de travers » à la MAGCP, où est dévoilé l’univers d’un foyer. Pensée pour être participative,  l’exposition propose un cheminement au spectateur, l’invitant à se questionner sur les moyens par lesquels passe l’apprentissage de la vie en société. De l’installation des ballons de Martin Creed, jusqu’à la participation au rituel du petit-déjeuner, le visiteur est appelé à porter un regard sur les codes qui construisent et soudent une communauté.L’objet, support de pratiques sociales à la fois collectives et individuelles, témoigne de la relation d’un individu avec son environnement matériel. En prenant place au sein des expériences personnelles de chacun, il participe au façonnement de l’identité; Espèce d’objet ! vise à nous le rappeler.

COMMISSARIAT LES ÉTUDIANTS DU MASTER « MÉTIER DE L’ART » DE L’UNIVERSITÉ TOULOUSE – JEAN JAURÈS, À L’INITIATIVE DES ABATTOIRS – FRAC MIDI-PYRÉNÉES., AINSI QU’UNE PRODUCTION DE LOU-ANDRÉA LASSALLE.

Centre d’art contemporain, 134 avenue Germain Canet, 46160 Cajarc : http://www.magp.fr/
ouverture du mercredi au dimanche, de 14h à 18h, entrée libre.
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Vous aimerez aussi...