Exposition De Visu – Montpellier

MURIEL BORDIER Exposition De Visu - Montpellier

De Visu

Du 17 septembre au 22 octobre 2022 – Vernissage vendredi 16 septembre à partir de 19h

La galerie Annie Gabrielli prend un nouveau souffle : le 16 septembre marquera une étape après onze ans d’activité. L’exposition De Visu, prévue de longue date, est dédiée à Lise Ott, critique d’art et amie disparue en novembre 2019*.

Elle aimait les artistes de la galerie et réciproquement.
Ils et elles ont choisi de lui rendre hommage avec cette exposition qui réunit une partie de ces artistes.

MURIEL BORDIER née en 1965, vit et travaille à Rennes

Muriel Bordier, artiste plasticienne formée à l’école des Beaux-Arts de Reims, privilégie la vidéo et la photographie. Quelques éléments marquants de son parcours artistique : Les Prix Arcimboldo en 2010, Un photographe pour Eurazeo en 2015 (elle entre dans la collection de la Maison Européenne de la Photographie
à Paris (MEP) et Talents Contemporains de la Fondation François Schneider à Wattwiller en 2017.

Ses oeuvres, exposées en galeries, dans de nombreux salons et festivals, font partie de collections privées et publiques.
Son travail (mises en scène) est un regard amusé, satirique sur le monde contemporain.

Avec Golem 1, Golem 2, Golem 3 et Golem 4 de la série « White Cure », Muriel Bordier nous fait pénétrer, comme dans ses séries précédentes, dans des espaces, méticuleux arrangements avec le réel fine satire de
nos modes de vie. Son univers visuel est immédiatement reconnaissable.

MARC GAILLET, né en 1965, vit et travaille à Montpellier

Marc Gaillet, artiste plasticien, a étudié la photographie, la sémiologie de l’image et l’histoire de l’art au Centre d’Arts plastiques et visuels de Lille avant de s’installer à Montpellier en 2000. Il exerce dans de nombreux domaines de la photographie mais se concentre pleinement à ses aspirations artistiques engagées dans une pratique photographique critique. Ses oeuvres, régulièrement exposées en France et à l’étranger, plus régulièrement dans le sud de la France (Montpellier, Cagnes-sur-Mer au Château-musée Grimaldi, Nice, Saint Paul de Vence, Menton) font partie de collections publiques et privées.

Entre humour et désarroi, l’imaginaire de Marc Gaillet percute l’actualité et les faits de société. De nouvelles oeuvres seront présentées ainsi que quelques unes de la série Harakiri (fruit d’une collaboration avec le chorégraphe Didier Théron).

Tout et partie, solidité et fragilité, séduction et effroi, légèreté et gravité, animalité et humanité… ces dualités présentes dans ses oeuvres placent le spectateur dans une double lecture, faite d’émotions et d’interprétations contradictoires.

ALEXANDRE GILIBERT né en 1967, vit et travaille à Béziers

 

Alexandre Gilibert est diplômé de l’Université d’Aix-Marseille

Ses œuvres sont régulièrement exposées en France, et plus régulièrement en régions Occitanie et PACA, notamment en galeries et dans plusieurs salons.

Alexandre Gilibert est un artiste plasticien dont le travail s’élabore autour du paysage dont les détails ont une dimension photoréaliste. Ses dessins sont les traces d’un passage ou d’un transfert du registre de l’image photographique – réalisée pour saisir ce que l’oeil ne pourrait faire – à celui du dessin pur. Son dessin vient toujours après connaissance et reconnaissance des lieux. Ce lien direct à la nature évoque les écrits de l’écrivain américain Henry David Thoreau, notamment Walden, avec le caractère « sauvage » de la Nature, que l’on ne peut saisir en partie que par l’acte photo-graphique, comme il l’avait décrit en son temps. Alexandre Gilibert exposera des œuvres en cours d’élaboration, spécifiquement pour l’exposition De Visu.

SHANNON GUERRICO née en 1983, vit et travaille à Lausanne (Suisse)

Shannon Guerrico a suivi une formation supérieure de photographie, elle est diplômée et 2e prix du CEPV de Vevey en Suisse (2008-2010).

Ses œuvres font partie de nombreuses collections publiques et privées dont celle du FRAC Occitanie Montpellier. Elle expose en galeries et participe à des salons et festivals.

Le banal se pare de mystère dans les propositions protéiformes de Shannon Guerrico. Elle offre au regard des récits multiples, singuliers et pluriels, que chacun ou chacune peut étoffer de sa propre expérience. Telles des traces du sacré où se nouent intimité et universalité dans un grand Tout empreint de poésie et de sacralité. Sa série en cours, « L’or et l’Orage » fera l’objet d’une exposition solo à la galerie annie gabrielli.

MAMI KIYOSHI née en 1974 au Japon, vit et travaille à Paris depuis 2010

Mami Kiyoshi, artiste photographe japonaise, est diplômée de la Musashino Art University de Tokyo. En 2010, elle remporte une résidence à la Cité Internationale des Arts à Paris, reçoit le prix Arte/L’Art et la Ville en 2011, en 2012 prix spécial du jury de la Bourse du Talent #50 Portrait, Lauréate SFR Jeunes talents/Polka et nominée au prix Garuda Best Cinematography Award en Chine, finaliste Résidence BMW au musée Nicéphore Niepce en 2013. Ses œuvres font partie de très nombreuses collections publiques et privées dont celles du Musée Kiyosato des arts photographiques au Japon, du Musée de la Ville de St Quentin en Yvelines et de la Bibliothèque Nationale de France à Paris.

Depuis 2003, Mami Kiyoshi travaille sur son unique projet New Reading Portraits qui se veut évolutif et collaboratif. Elle sélectionne des objets qui racontent l’histoire personnelle des personnes qu’elle photographie et met en scène chez eux ou sur leur lieu de travail. Bien plus qu’une simple figuration des personnages, les portraits sont à la fois sociaux, documentaires et – surtout – esthétiques.

CORINNE MARIAUD née en 1964, vit et travaille à Paris

Corinne Mariaud est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués Duperré à Paris. Elle réside en Asie entre 2015 et 2017. Elle réalise des portraits pour la presse magazine (Libération, Le Monde, Marie-Claire…) tout en développant une recherche artistique qu’elle expose en galeries et dans de nombreux festivals en Europe, en Asie et aux Etats-Unis . 

Elle met en lumière ses modèles en studio.

Son travail photographique place le corps au centre de sa réflexion. Il interroge les stéréotypes de genre, donne à voir les mutations de la société à travers le féminisme et les nouvelles masculinités.

JEAN-YVES MOIRIN né en 1948, vit et travaille à Bourges

Jean-Yves Moirin est artiste plasticien. Après des études d’arts plastiques et d’histoire de l’art à l’Université Paris I Sorbonne, titulaire d’un DEA, agrégé d’arts plastiques, il enseigne en collège et en lycée en même temps qu’à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Bourges. Après une activité essentiellement orientée vers la peinture et le dessin, il se consacre de plus en plus à l’image photographique.

Ce qui l’attire, ce sont les potentialités de la lumière, principalement lorsque cette dernière est en lutte avec le sombre, voire l’obscurité. Pour lui, photographier c’est « peindre avec la lumière ».

Seront exposées quelques photographies de sa série Vanitas – constituée d’images poétiques prises au moment où l’iris, à l’apogée de sa floraison, amorce son déclin avec un singulier phénomène de transformation suggérant le caractère transitoire de la vie – mais également une nouvelle série en cours, à découvrir…

Galerie Annie Gabrielli 13 rue du Faubourg St Jaumes, 34000 Montpellier Tél : +33 6 71 28 53 24 

Ouvert du mercredi au samedi de 15h à 19h et sur RDV en dehors de ces horaires.

Aller au contenu principal