Exposition collective ” Figure-toi !” – Marseille

Claude Serrile “FIGURE-TOI !”

ABBAS, MÉLANIE BOURGET, DIRE 132, STEPHANE DUPUIS, Mme S, CLAUDE SERRILE

Du 10 au 20 décembre 2019 – Vernissage jeudi 12 décembre de 18h30 à 22h

www.espace-carteblanche.com

Claude Serrile   “FIGURE-TOI !” L’art figuratif à l’honneur

Avec “Figure-toi !”, Laeti de Flo met à l’honneur l’art figuratif, qui a longtemps habité ses toiles avant qu’elle ne s’aventure dans l’abstraction. Durant 10 jours, il ne sera question ici que de figuration. Les artistes, originaires de Marseille, Aix-en-Provence, Nantes et Damas, présenteront leur travail dont le seul point commun est l’expression du visible. 

Abbas
“ L’homme est un animal comme les autres ”
Une étincelle dans le regard, un sourire énigmatique, un costume de circonstances, un sens aiguisé du détail, les oeuvres figuratives Dire 132 d’Abbas s’amusent de l’anthropomorphisme. D’éclatantes couleurs se détachent de sombres décors, centrant ainsi toute l’attention sur le sujet. Qu’il soit homme ou animal, ainsi figé, il n’en est pas moins animé et vibrant, prompt à dévoiler de l’humain sa vraie nature. 

MÉLANIE BOURGET
“ Le bonheur est dans le hasard ”
De buste en buste, Mélanie Bourget raconte l’humain, ses émotions.  De visage énigmatique ou rêveur, en visage espiègle ou langoureux, sa galerie de portraits, en trois dimensions, révèle, à qui sait voir, la profondeur des sentiments. Oscillant entre un réalisme étonnant et un onirisme envoûtant, sur l’émail craquelé se répand sur chaque figure toute la fragilité de l’âme humaine.

Mme S Phrygane n°5 DIRE 132
“ Que la vie est amère quand on la boit sans sucre ”
L’humain et ses folies nourrissent l’imaginaire de Bruno Dire, alias Dire 132. Issu de la scène graffiti, il en garde un goût prononcé pour la spontanéité. L’envie de peindre, quand il veut, où il veut, sur une toile, sur un mur ou sur une planche de skate. Il pratique l’art en liberté. Les femmes sont un sujet récurrent de son travail et son oeuvre un savant mélange de plaisir et de graffiti, pour embellir le monde. 

STÉPHANE DUPUIS 
“ J’aimais gribouiller sur des feuilles blanches…”

À L’atelier suspendu, les oeuvres de Stéphane Dupuis apparaissent  comme par magie, de son trait ininterrompu. Avec force et réalisme, l’ombre et la lumière jaillissent de la bille de son stylo, passant et repassant par ici et par là. Du bleu foncé émerge le vivant, crée le relief, la profondeur, la vie. Il saisit l’humain dans un geste quotidien et le sort de son paysage pour mieux dévoiler son visage.

Mme S.
“ Brûler ce qui m’embrase, me ronge et me consume ”

Estampes japonaises, mythologie, planches de botanique et d’anatomie inspirent Mme S. La symbolique des rêves et le sentiment amoureux s’illustrent dans son art, brûlant ce qui l’embrase, la ronge et la consume. De Phrygane en Gorgone, de Sirène rubescente en  belles endormies, avec ses douces allégories elle nous parle d’intime, de romantisme, de fragilité et d’envahissement nocturne.

CLAUDE SERRILE
“ Ni Dieu, ni Maître ”
Pour Claude Serrile, regarder le monde est assez pour s’émouvoir et pour créer. Sa peinture est le reflet des sentiments controversés inspirés par l’urbain et par l’imperfection d’une société où la violence règne en maître. L’instinct guide son geste, son pinceau et le coeur son propos. Ses toiles brutes et sans concession interpellent de sincérité, “un bien commun, nécessaire à l’être humain”.

Espace Carte Blanche, 27 rue de Lodi 13006 Marseille

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l’exposition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présentation de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.