Exposition « Ce qui naît de la brume » Johann Fournier

« Ce qui naît de la brume » Johann FournierJohann Fournier

Du 14 septembre au 30 novembre 2019 – Vernissage vendredi 13 septembre à 18 h 30

www.cc-grandpicsaintloup.fr

La Maison des Consuls (Les Matelles, 34) – musée d’Arts et d’Archéologie en Grand Pic Saint- Loup poursuit la thématique du paysage pour sa deuxième exposition temporaire de l’année 2019, en offrant une plongée dans un monde onirique, aux frontières entre rêve et réalité, à travers une vingtaine d’oeuvres du photographe Johann Fournier.

« Ce qui naît de la brume » Johann FournierPhotographe, scénographe, vidéaste, Johann Fournier est un artiste multiple. Ses oeuvres sont issues d’un processus créatif singulier dont le concept poétique prend sa source dans les paysages que le photographe parcourt. Il traduit ce concept en images, en mélangeant des procédés qu’il combine et réinvente
constamment.

Aux photographies s’ajoutent des techniques classiques mais aussi digitales (textures numérisées de peintures, tissus, dessins, etc.). Le traitement colorimétrique fait l’objet d’une attention particulière, tout en nuances : il est la patine émotionnelle de l’image. « Chaque image, chaque fragment d’image est photographié, mis en scène ou échantillonné. Il sera traité comme motif, comme matière.

Ce processus est une déconstruction du monde visible pour révéler son fonctionnement archaïque – pour me rapprocher de la « Ce qui naît de la brume » Johann Fourniermatière première poétique », explique Johann Fournier. Cette poésie résonne aussi dans les titres des oeuvres, et participe à leur puissance évocatrice.

Le visiteur de l’exposition « Ce qui naît dans la brume » est dès lors le témoin de scènes teintées de surréalisme et nées dans l’imaginaire de l’artiste. « Ces scènes sont des visions.

Elles révèlent un espace à l’imagerie sensible, où le profane côtoie le sacré et où se mêlent les notions de modernité et d’humanité. Ces visions sont destinées à marquer esthétiquement et intellectuellement, à laisser une trace émotionnelle », poursuit le faiseur d’images.

« Ce qui naît de la brume » Johann FournierMaison des Consuls – musée d’Arts et d’Archéologie en Grand Pic Saint-Loup Rue des Consuls – 34 270 LES MATELLES Tél. 04 99 63 25 46

Du mercredi au dimanche et jours fériés de 14h00 à 18h00.