Exposition « Bon Vent » Rodolphe Huguet | FRAC Provence-Alpes-Coté d’Azur

« Bon Vent » Rodolphe Huguet

www.fracpaca.org

"Bon Vent" Rodolphe Huguet« Artiste nomade » selon ses propres mots, Rodolphe Huguet vit en Franche-Comté et fait du monde son atelier. Depuis plus de vingt ans, il part à la rencontre de territoires, apprend à connaître leurs occupants, dialogue, échange, partage un temps de leur vie, pour comprendre leurs pratiques sociales et culturelles. Soucieux de comprendre les règles qui régissent la vie d’une communauté d’hommes, il révèle dans son travail le monde dans lequel elles opèrent, mettant au jour les enjeux de l’époque et de la société, avec humour et sans illusion. Combinant son intuition avec des éléments patrimoniaux autochtones, des savoir- faire locaux et l’expérience des moments échangés, il réalise une œuvre protéiforme, généreuse et impliquée.

Invité au Frac en 2017 dans le cadre d’une résidence croisée avec le Frac Franche-Comté, il entame à Marseille un travail avec la tuilerie Monier et réalise un ensemble colossal d’œuvres dont l’élément central est la tuile, œuvres qui seront présentées au Frac cet hiver. Après avoir arpenté inlassablement la tuilerie, Rodolphe Huguet s’est adapté à ses règles de fonctionnement, a éch angé avec les ouvriers, a testé et apprivoisé chacune des contraintes techniques.
C’est la tuile elle-même, dans ses différentes étapes de fabrication, qui est devenue l’élément central des œuvres réalisées à Marseille. Rodolphe Huguet s’est appuyé sur les fonctions premières de cet objet façonné depuis des siècles : l’abri, la protection, la sécurité. Travaillant notamment autour des phénomènes de migrations depuis des années, il transforme et façonne chaque tuile en sculpture, sans jamais vraiment s’éloigner des situations de vie qu’endurent les migrants.
L’exposition au plateau expérimental sera augmentée d’une installation sur la terrasse en cœur d’îlot.

Une histoire de la collection du Fonds régional d’art contemporain Chefs-d’œuvre et documents de 1983 à 1999

Avec ce choix d’œuvres acquises dans les années 1980 et 1990, le Frac initie un cycle d’expositions emblématique de sa collection. Nulle volonté de prétendre à une quelconque exhaustivité mais le souhait de pouvoir proposer au public de découvrir, parfois pour la première fois, des œuvres d’artistes reconnus sur la scène artistique internationale. D’aucuns diront sur un ton polémique qu’il était temps de montrer enfin ces collections que l’on ne voit jamais et dont on ignore les chefs-d’œuvre, d’autres diront au contraire que nulle autre collection publique n’a fait l’objet d’autant de prêts en France et à l’étranger. 

Après plus de 35 ans d’existence, le Frac dispose aujourd’hui d’une collection riche de plus de 1 300 œuvres de 560 artistes qui, tout au long de l’année, se donnent à voir sur l’ensemble du territoire régional, national et international, au rythme considérable d’un millier de prêts par an. Cinq ans après son installation dans le bâtiment de Kengo Kuma, le Frac prend le pari de consacrer chaque année une exposition à sa collection. 

L’aventure des Frac n’est pas dénuée d’un grand nombre de paradoxes. Tout un chacun a son avis sur la question ce qui démontre, s’il le fallait, que nos Frac  appartiennent à l’histoire collective. Et le caractère public de la collection nous conduit aujourd’hui à rendre visible au plus grand nombre ces œuvres fortes qui rentrèrent au Frac il y a maintenant une trentaine d’années, entre 1983 et 1990. Le premier paradoxe, et non des moindres, est de parler de collection alors que nous sommes un Fonds régional d’art contemporain. Le deuxième est d’utiliser ce patrimoine contemporain en favorisant sa monstration parfois à la limite des normes de conservations en vigueur. La fortune critique des Frac est riche d’articles et points de vues divers et variés sur l’usage de ces collections financées par l’argent public. Cette valeur d’usage est importante car elle porte en elle toute la symbolique d’une collection qui se donne pour ambition de sensibiliser le plus grand nombre à l’art contemporain. C’est enfin le miroir d’une époque, et il est toujours très difficile d’écrire le récit du présent en toute objectivité.
Une forme de subjectivité totalement revendiquée et assumée car, à l’inverse d’une collection privée, constituer la collection du Frac est le fruit d’un travail collectif et de la mobilisation d’experts bénévoles qui façonnent par leurs propositions cette collection publique. Leurs choix permettent de revenir sur l’histoire du goût d’une époque, sur une actualité artistique dont on mesure à quel point elle est rythmée par un temps court et des affinités esthétiques qui n’ont de cesse de se renouveler.

Commissaire : Pascal Neveux

FRAC – PACA 20, boulevard de Dunkerque 13002 Marseille

Vous aimerez aussi...

Le site est mis à jour chaque fin de semaine pour les événements ou expositions qui ont lieu la semaine suivante, donc ne seront publiées que les informations arrivées le vendredi avant la date de l'expsoition. Il est donc nécessaire d’envoyer les informations par mail pour qu’un article soit publié.

Pour une parution, il est fortement conseillé de joindre un texte de présention de l'exposition, la démarche de l'artiste et des visuels.

Vous pouvez laisser vos coordonnées via le formulaire ci-dessous pour annoncer un événement. Merci de votre compréhension !

Le fait de m’envoyer par mail l’annonce d’une exposition n’implique pas qu’elle sera publiée.