Exposition “Antichambres” Tadashi Kawamata Stéphane Pencréac’h | Villa Beatrix Enea – Anglet

“Antichambres” Tadashi Kawamata Stéphane Pencréac’h

Du 7 juillet au 3 novembre 2018 – Vernissage Vendredi 6 juillet 2018
19 h, Galerie Georges‐Pompidou
19 h 30, Villa Beatrix Enea

https://www.anglet.fr/Tadashi Kawamata Projet-Biennale-Anglet-Love-Tower-2018-©DR

Proposée dans le cadre de la programmation de La Villa Beatrix Enea, Centre d’art contemporain de la Ville d’Anglet, Antichambres présente le travail de deux artistes invités de la septième édition de La Littorale, Biennale internationale d’art contemporain Anglet‐Côte basque, intitulée Chambres d’Amour. Cette double proposition permet de découvrir deux univers, celui de l’artiste japonais Tadashi Kawamata (Villa Beatrix Enea) et celui de l’artiste français Stéphane Pencréac’h (Galerie Georges‐Pompidou).

Exposition associée à La Littorale #7, Biennale internationale d’art contemporain Anglet‐Côte basque, réalisée avec le concours de la Galerie Vallois (Paris), la Galerie Kamel Mennour (Paris) et la Galerie Mazel (Bruxelles)

Tadashi Kawamata (I) Love Tower Villa Beatrix Enea

Tadashi Kawamata, Tokyo Dome, 2012. Koto‐ku, Toyosu, Harumibashi Park, Tokyo © Tadashi Kawamata7 juillet > 3 novembre 2018
Tadashi Kawamata investit les salles de la Villa Beatrix Enea. Son exposition (I) Love Tower porte sur quelques projets de tours réalisés à ce jour, incluant la
future Love Tower, qui sera érigée audessus de la grotte de la Chambre d’amour à l’occasion de la Biennale. L’artiste expose ainsi les dessous de ce projet et revient sur une dizaine de tours plus anciennes qui ont en quelque sorte préfiguré ce nouvel édifice, du haut duquel les couples estivaux pourront admirer le coucher de soleil sur l’Atlantique.
Sous la forme de maquettes, de bas‐reliefs, de plans ou de photographies, les tours de Kawamata se dressent dans l’espace et le temps. Qu’elles s’élèvent à Paris, à Tokyo, en Suisse ou en Allemagne, toutes découlent d’une science à la fois archaïque et savante des lois de la construction. Elles transforment le paysage autant qu’elles apportent un point de vue neuf sur les lieux qui les accueillent, leur topographie, mais aussi leur histoire.

Villa Beatrix Enea, Centre d’art contemporain, 2, rue Albert-le-Barillier, 64600 Anglet Tél. 05 59 58 35 60
Entrée libre du mardi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h Visites commentées tous les samedis à 11h, 15h et 16h30

Stéphane Pencréac’h, Spectator of War, 2016. Huile sur toile, 186 x 240 cm. Courtesy Galerie ValloisStéphane Pencréac’h La Suite Galerie Georges‐Pompidou

7 juillet > 15 septembre 2018
Les tableaux et sculptures de Stéphane Pencréac’h réunis dans cette exposition intitulée la Suite, évoquent le sentiment amoureux sous ses formes très diverses, qu’il soit d’ordre sentimental, charnel, ou encore filial. Dans le bel espace octogonal de la Galerie Georges‐Pompidou, une femme nous observe d’un oeil provocant, un homme porte un enfant à bout de bras, un autre corps féminin se révèle de manière fragmentée…
Parcourues d’étonnants effets de troisième dimension, les oeuvres jouent avec l’espace d’exposition au moyen d’une scénographie qui génère autant de perspectives et de trompe‐l’oeil illusionnistes. La Suite, c’est une chambre d’hôtel fictive où se trame un scénario qu’il nous appartient de reconstituer. La Suite est aussi celle d’une histoire personnelle et sentimentale qu’on peut lire en filigranes…

Galerie Georges Pompidou, 12, Rue Albert Le Barillier  64600 Anglet. Tél : 05 59 58 35 60
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h. Entrée libre.

Vous aimerez aussi...