Exposition “À sillonner les montagnes, il faut écouter la mélopée” | Musée du Pays de Luchon

Du 1 juillet au 30 septembre –  Vernissage le 1er juillet

Luchon

Géraldine Lay Maison Langlade, Montauban, (2013).

La Chapelle Saint-Jacques centre d’art contemporain est sollicitée par la ville de Luchon pour imaginer un projet d’artcontemporain. C’est dans l’ancienne école primaire de la place Gabriel Rouy et au musée du Pays de Luchon que l’exposition À sillonner

les montagnes, il faut écouter la mélopée se déroulera.
Cette confiance accordée par la ville permet au centre d’art d’investir un territoire dont se dé- gage un incroyable
potentiel littéraire et poé- tique. Le récit fictionnel est ici en tous lieux.

Pascal Amoyel / Géraldine Lay / Marie Zawieja

Pascal Amoyel Élise, Mézien (2014), de la série Levés d’Ouest. (Western Surveys).Voyageur ce sont les traces de tes pas
c’est tout ; voyageur il n’y a pas de chemin,
le chemin se fait en marchant.

Antonio Machado
Champs de Castille,
Chant XXIX.

La montagne s’affiche sur fond de ciel.
Marie Zawieja, À quoi tient la beauté des montagnes? #27, (2016).Dessin des cimes, arête des rochers, du rythme et des pas comme une propagande aux reliefs.
Tout résonne, se fait écho.
La lumière s’installe, ricoche, s’éteint.
Le sombre fait masse et le froid pique.
Brutalité des changements, le paysage s’empiffre de ces dérèglements.
L’attrait des sommets, des crêtes, le roulis des cailloux et rochers sous les pieds et puis la neige au plus haut de temps en temps.
Contraintes géographiques péril des espaces, Le regard lui ne s’effarouche pas il se délecte !
À sillonner les montagnes, il faut écouter la mélopée se propose de réunir Marie Zawieja peintre, Géraldine Lay et Pascal Amoyel photographes, pour une jubilation à détecter les décalages, les bouleversements, les silences, les dissonances
et l’harmonie. La construction d’une oeuvre comme un paysage à vivre !

Commissariat : Valérie Mazouin (directrice du centre d’art contemporain Chapelle Saint-Jacques (Saint-Gaudens)

organisée par le centre d’art contemporain Chapelle Saint-Jacques à Luchon

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

.