Anne Michaud « R comme Refusés » – Lyon

Anne Michaud "R comme Refusés" - Lyon

Anne Michaud « R comme Refusés »

Du 19 mai au 25 juin 2022 – Vernissage jeudi 19 mai de 18h à 21h.

De ces petits riens, de ces toiles froissées, émane une énergie vitale. Au delà de cette évidence, l’artiste crée un espace de réflexion qui met en jeu l’histoire de chaque spectateur. Les thèmes favoris d’Anne Michaud, éloignés du « beau » académique (l’immergeant de ce fait dans la modernité de l’art contemporain) réhabilitent les objets usuels et banals, suggérant une humanité, pourtant absente figurativement, de sa peinture. Depuis 2017, Anne Michaud travaille sur des draps usagés laissant flotter dans les plis l’humanité qui y vécu.
Elle expose pour la quatrième fois dans ma galerie et utilise cette fois les draps « refusés » que la peinture, vient réhabiliter.

Longtemps, ce fut le règne des bombes et des « petits miracles »…

Froisser les draps, les bomber de couleurs, puis les étirer et se laisser aller à la découverte de ce que nous offre le hasard… Pratique de la cueillette : patience, puis excitation et exaltation.

Parfois, c’est le miracle, le don du ciel : une composition d’emblée, un ajustement avec soi…Rien à ajouter…Surtout ne rien rajouter, car on ne peut qu’admirer un miracle…

Néanmoins, la perfection gît dans la rareté. Par définition, un miracle est rare. Alors combien de draps réussit-on? Un drap sur dix ?! A peu près…

Mais le miracle n’aime pas l’habitude… Dans l’atelier, après une période heureuse, les miracles se firent de plus en plus rares : un sur vingt, ou un sur trente…Le reste du temps, le miracle qui se fait attendre, trop attendre… La déception… L’impuissance… Tout se fossilise dans ce désir de miracle.

Seuls les « refusés »(les draps bombés qui n’ont pas fait l’objet d’un « miracle » et qui sont rejetés), les parias de l’atelier, pleins de rancoeur et d’amertume, se permettent de bouger…Ils commencent même à s’agiter…

Ils deviennent de plus en plus nombreux, ils s’accumulent en tas de plus en plus présents, ils envahissent l’atelier… Forcément, on se questionne : « Qu’en faire ? ». On s’énerve… Puis le regard se décile : « Peut-être de nouveaux supports ? »…Une matière première méconnue ?

Les refusés attendent. Parfois, ils accompagnent les tableaux à leur exposition, mais la plupart du temps, ils attendent… Dans cette attente silencieuse, ils sont presque émouvants…

Anne Michaud

Galerie Valérie Eymeric, 33 rue Auguste Comte – 69002 Lyon Tél : 06 95 72 48 74